Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    40 917,98
    -280,10 (-0,68 %)
     
  • Nasdaq

    17 892,63
    -104,29 (-0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    40 126,35
    -971,34 (-2,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,0913
    -0,0027 (-0,25 %)
     
  • HANG SENG

    17 778,41
    +39,00 (+0,22 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 471,89
    -471,51 (-0,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 326,09
    -3,42 (-0,26 %)
     
  • S&P 500

    5 561,63
    -26,64 (-0,48 %)
     

Retraite : allez-vous perdre 800 euros de pension avec la CSG du Nouveau Front populaire ?

Illustration Capital / Freepik

«C’est de la pipe complète». Voilà comment en 2019, le président de la République, Emmanuel Macron, avait qualifié les différents simulateurs lancés sur la réforme des retraites lorsqu’il était question de créer un régime universel. Il est vrai que mettre au point un simulateur est souvent un exercice risqué, d’autant plus lorsque vous parlez d’un sujet aussi complexe que les retraites. C’est pourtant dans ce travail périlleux que s'est lancé le parti présidentiel Renaissance en mettant en ligne le site «maretraitenupes.fr». Présenté par Gabriel Attal lors du débat sur les élections législatives (du 30 juin et 7 juillet) organisé par France 2 jeudi 27 juin, ce simulateur a pour objectif de montrer combien peut perdre un retraité si le Nouveau Front populaire arrive au pouvoir et applique les mesures présentées dans son programme, comme le changement du taux de Contribution sociale généralisée (CSG).

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les chiffres font froid dans le dos. Pour un retraité gagnant 1 200 euros net par mois après CSG, si le Nouveau Front populaire arrive au pouvoir, le simulateur de Renaissance indique qu’il perdra 792 euros par an. Rien que ça ! Mais comment les équipes de campagne ont-elles pu arriver à ce résultat ? Pour le comprendre, rappelons d’abord la règle actuelle du calcul de la CSG pour les retraités. Il existe quatre taux différents en fonction des revenus : 0%, 3,8%, 6,6% et 8,3%. Pour le niveau de revenu pris en compte, il ne s’agit pas du montant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Retraite : pourquoi les classes moyennes sont de plus en plus inquiètes pour leur pension
Carrière longue : avec le RN, qui pourrait partir à la retraite dès 60 ans ?
Et maintenant, la retraite à... 66 ans avec le RN ?
Retraite : peut-on vraiment revenir sur la suppression des régimes spéciaux ?
Retraite : le RN promet un retour à l’âge légal à 62 ans… mais à quelle vitesse ?