La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 868,06
    +90,30 (+0,26 %)
     
  • Nasdaq

    13 436,57
    -315,66 (-2,30 %)
     
  • Nikkei 225

    29 518,34
    +160,52 (+0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,2149
    -0,0019 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    28 595,66
    -14,99 (-0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    46 729,56
    -849,55 (-1,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 521,22
    -40,07 (-2,57 %)
     
  • S&P 500

    4 202,09
    -30,51 (-0,72 %)
     

Restauration : la crainte de l’absence des salariés à la réouverture

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
La réouverture des restaurants s'annonce complexe (illustration).
La réouverture des restaurants s'annonce complexe (illustration).

Après huit mois de fermeture, le secteur de la restauration et de l'hôtellerie risque d'avoir du mal à se relever. Emmanuel Macron a indiqué jeudi 15 avril à une quinzaine de maires qu'il comptait toujours rouvrir des musées et des terrasses à partir de la mi-mai, avant de poursuivre une réouverture progressive, par étapes « toutes les trois semaines si tout va bien ». Outre un calendrier et des conditions de réouverture encore flous, le secteur s'inquiète de manquer de personnel par rapport à la situation d'avant crise.

Comme l'explique le journal Les Échos, certains salariés placés en chômage partiel depuis maintenant six mois demeurent introuvables par leurs employeurs. « On estime que 100 000 salariés, pour diverses raisons, manquent dans les effectifs, affirme Hervé Becam, vice-président national de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (UMIH). Nous gardons espoir que le maximum d'entre eux ont en tête un retour massif vers nos métiers. »

Les reconversions professionnelles en nombre ?

Cette estimation est celle d'une étude de plusieurs organisations patronales du secteur, destinée à mesurer « les impacts de la crise sanitaire sur les besoins en emploi et en compétences pour la branche CHR ». Selon le quotidien économique, un certain nombre d'employés de l'hôtellerie et de la restauration ont pris la décision de changer de vie au fil de ces longs mois de fermeture, ont trouvé un autre emploi ou se sont lancés dans de nouvelles formations v [...] Lire la suite