La bourse ferme dans 6 h 11 min
  • CAC 40

    7 084,67
    +2,25 (+0,03 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 172,19
    +8,74 (+0,21 %)
     
  • Dow Jones

    34 086,04
    +368,95 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0887
    +0,0021 (+0,20 %)
     
  • Gold future

    1 940,30
    -5,00 (-0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    21 153,51
    -10,88 (-0,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    524,33
    +5,54 (+1,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,89
    +0,02 (+0,03 %)
     
  • DAX

    15 142,46
    +14,19 (+0,09 %)
     
  • FTSE 100

    7 778,47
    +6,77 (+0,09 %)
     
  • Nasdaq

    11 584,55
    +190,74 (+1,67 %)
     
  • S&P 500

    4 076,60
    +58,83 (+1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    27 346,88
    +19,77 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 072,18
    +229,85 (+1,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,2317
    +0,0000 (+0,00 %)
     

On a regardé l’un des nanars diffusés dans le jeu vidéo High On Life

Dans le jeu vidéo High On Life, on peut croiser des affiches et des séquences du film Tammy and the T-Rex. Figurez-vous qu’il s’agit d’un vrai long métrage. On l’a même regardé (ne le faites pas).

High On Life, jeu vidéo imaginé par l’un des co-créateurs de Rick and Morty, est une expérience assurément débile. Tout n’est qu’un prétexte pour glorifier l’humour, qu’il soit gras, fin ou un peu des deux. Dès lors, il est difficile de tout prendre au sérieux dans ce titre qui rencontre un beau succès d’estime grâce à l’abonnement Xbox Game Pass (où il est disponible depuis son lancement). Est-ce que ce film baptisé Tammy and the T-Rex, diffusé sur une télévision dans le jeu, existe vraiment ? La réponse est oui. On s’est même amusé à le regarder. Spoiler : c’est affligeant.

Sorti le 21 décembre 1994 sans passer par la case cinéma, Tammy and the T-Rex a été réalisé par Stewart Raffill, cinéaste britannique qui dispose d’une filmographie loin d’être ridicule (en quantité, tout du moins). Au casting, on retrouve notamment Denise Richards et Paul Walker, qui n’avaient pas 20 ans et débutaient tous deux leur carrière. Le pitch est à mourir de rire : après une mort aussi étrange que tragique, le cerveau de Paul Walker est utilisé pour animer un T-Rex automate.

[Lire la suite]