Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    41 184,35
    +229,87 (+0,56 %)
     
  • Nasdaq

    18 012,23
    -497,11 (-2,69 %)
     
  • Nikkei 225

    41 097,69
    -177,39 (-0,43 %)
     
  • EUR/USD

    1,0934
    +0,0031 (+0,28 %)
     
  • HANG SENG

    17 739,41
    +11,43 (+0,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 746,82
    -187,52 (-0,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 328,50
    -13,83 (-1,03 %)
     
  • S&P 500

    5 594,79
    -72,41 (-1,28 %)
     

Recrutement : les compétences professionnelles avant le diplôme ?

Day Of Victory Stu./Adobe Stock

Selon une récente enquête publiée par LinkedIn, 92% des professionnels estiment que les «soft skills» (les compétences comportementales) sont aussi cruciales - voire plus - que les compétences techniques, souvent liées au niveau de diplôme des candidats. Cependant, détecter ces qualités humaines en entretien d’embauche reste un véritable défi. People In, une plateforme qui place les compétences au cœur du processus de recrutement, propose une approche novatrice en évaluant une partie des «soft skills» dès la présélection des candidats.

People In s’attaque ainsi à la discrimination dès la présélection des candidats sur CV, consciente que c’est là que se perdent de nombreux talents atypiques. L’objectif est de donner une chance égale à tous les profils, quel que soit leur niveau de diplôme. Selon Elodie Sarfati, fondatrice de People In, 70% des clients de la plateforme confirment qu’ils n’auraient pas sélectionné certains candidats sur la base de leur seul CV, mais se révèlent finalement satisfaits de leur recrutement.

People In ouvre ainsi la voie à un recrutement plus éthique et inclusif, favorisant la diversité des talents. Bien que l’idéal soit difficile à atteindre, l’entreprise cherche à structurer les entretiens de manière à être équitable pour tous les candidats. Il faut dire que du côté des talents aussi, la diversité et l’inclusion deviennent des critères clés dans le choix des entreprises (pour 84% des candidats), indiquant un changement culturel nécessaire.

Alors que (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bricorama : inquiets et en colère, ces salariés protestent contre «les conditions de leurs licenciements»
Emploi : voici le classement 2024 des 250 meilleurs cabinets de recrutement
Chômage, conditions de travail… les pistes déjà sur la table pour booster l’emploi des seniors
Télétravail : pourquoi contraindre les salariés à revenir au bureau est une mauvaise idée
Cette cadre dans le marketing devient coach en management après avoir financé son Master