La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 783,41
    -135,09 (-2,28 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 348,60
    -78,54 (-2,29 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,27 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9693
    -0,0145 (-1,47 %)
     
  • Gold future

    1 651,70
    -29,40 (-1,75 %)
     
  • BTC-EUR

    19 596,21
    -214,91 (-1,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    434,61
    -9,92 (-2,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,43
    -4,06 (-4,86 %)
     
  • DAX

    12 284,19
    -247,44 (-1,97 %)
     
  • FTSE 100

    7 018,60
    -140,92 (-1,97 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,88 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 153,83
    -159,30 (-0,58 %)
     
  • HANG SENG

    17 933,27
    -214,68 (-1,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,0857
    -0,0398 (-3,54 %)
     

Recrutement de cadres : les employeurs n'ont jamais rencontré autant de difficultés

Alerte sur le marché de l'emploi des cadres. Les intentions de recrutement de cadres accusent un léger recul, avec 10% d’entreprises qui envisagent d'embaucher au moins un cadre au troisième trimestre 2022, contre 13% au deuxième, selon le dernier baromètre de l'Apec, publié ce lundi 29 août. "Le léger fléchissement des intentions d'embauches de cadres, amorcé dès le mois de mars dans un contexte d'incertitude liée à l'invasion russe en Ukraine, se confirme", souligne l'Association pour l'emploi des cadres, dans un communiqué.

Pour autant, l'Apec explique que "les difficultés de recrutement ne se tarissent pas et atteignent des niveaux record ": 84% des entreprises en anticipent pour le troisième trimestre, un niveau encore jamais atteint. À titre de comparaison, cette part s'élevait à 78% au deuxième trimestre et à... 56% seulement troisième trimestre 2020.

>> Découvrez les 6 secrets de Frédéric Mazzella, fondateur de Blablacar, pour emmener votre entreprise vers le succès en participant au prochain coaching live de Management

"Ces difficultés à recruter représentent aujourd'hui une véritable menace pour le développement économique des entreprises. Ce n'est pourtant pas une fatalité. Il existe un vivier de compétences disponibles qui aspirent à travailler, par exemple parmi les seniors mais aussi chez les jeunes diplômés", plaide le directeur général de l'association, Gilles Gateau.

Le volume d'offres d'emplois publiées sur le site de l'Apec est resté par ailleurs "très bien orienté (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notaire, ORL, ophtalmo... les 20 professions libérales les mieux payées
Peut-on se plaindre auprès de sa direction de l'état des toilettes ?
Le nombre de pertes d’emploi de nouveau en hausse chez les entrepreneurs
Cette start-up propose de révéler les talents cachés de vos salariés pour mieux faire fonctionner vos équipes
Manager les jeunes générations, un défi pour les start-up