La bourse ferme dans 2 h 50 min
  • CAC 40

    6 594,56
    -71,70 (-1,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 104,97
    -53,17 (-1,28 %)
     
  • Dow Jones

    33 823,45
    -210,22 (-0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,1895
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 780,00
    +5,20 (+0,29 %)
     
  • BTC-EUR

    31 542,21
    -1 314,99 (-4,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    927,04
    -42,84 (-4,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,33
    -0,71 (-1,00 %)
     
  • DAX

    15 516,97
    -210,70 (-1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 045,89
    -107,54 (-1,50 %)
     
  • Nasdaq

    14 161,35
    +121,67 (+0,87 %)
     
  • S&P 500

    4 221,86
    -1,84 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    28 964,08
    -54,25 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 801,27
    +242,68 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,3860
    -0,0064 (-0,46 %)
     

Reconfinement : un artisan peut-il venir faire des travaux chez moi ?

·2 min de lecture
Reconfinement : un artisan peut-il venir faire des travaux chez moi ?

Il est possible de recevoir des professionnels à domicile à condition de respecter un certain nombre de règles.

Des fenêtres à changer, une chaudière à remplacer, une cuisine à refaire entièrement… Les travaux — qu’ils soient petits ou importants — ne s’arrêtent pas avec le confinement. Une question brûle alors les lèvres des bricoleurs du dimanche : puis-je faire venir un artisan à mon domicile pour effectuer des travaux en cette période où les déplacements sont limités ?

Rassurez-vous, les entreprises du bâtiment et des travaux publics, considérées comme des secteurs de première nécessité, sont bien autorisées à poursuivre leurs activités et à intervenir à domicile. Mais tout n’est pas si simple. Pour faire entrer un inconnu chez vous, il convient de respecter de nombreuses consignes. Quelles sont-elles ? Explications.

Des gestes barrières inévitables

Déjà, il faut suivre à la lettre le guide de préconisations sanitaires élaboré par l’OPPBTP (L’Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics), les ministères de la Santé, du Travail et du Logement, sous les recommandations du Haut conseil pour la santé publique.

“Pour les clients particuliers, il convient que ces derniers acceptent les conditions générales d’intervention, et en particulier les conditions spécifiques d’hygiène et de règles sanitaires (capacité à respecter les gestes barrières, distance minimale de 1m avec toute personne, accès à un point d’eau pour le lavage des mains, accès aux installations d’hygiène, port du masque)”, nous informe le document de 33 pages.

NOUVEAU >> Inscrivez-vous à notre newsletter "Yahoo Pour Vous" pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

En clair, l’intervention peut être réalisée si, et seulement si, tous les gestes barrières que l’on connaît tous désormais sont possibles.

10 points à voir pour lancer le chantier

Dans la pratique, l’artisan doit donc obligatoirement remplir avec vous une “check-list” de 10 points (à retrouver page 19, 20 et 21) pour évaluer la faisabilité de son intervention. Ce document doit impérativement être rempli et signé par les deux parties.

Le premier point concerne l'état de santé des occupants du domicile
Le premier point concerne l'état de santé des occupants du domicile

Parmi les points à vérifier : les occupants du logement sont-ils en bonne santé ? L’accès au chantier depuis la voie publique peut-il se faire dans des conditions compatibles avec les recommandations sanitaires ? Le personnel intervenant peut-il disposer d’un point d’eau avec savon et essuie-mains jetable pour le lavage des mains et l’accès à vos sanitaires ? Une fois l’ensemble des points vus avec le professionnel, les travaux peuvent débuter.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles