La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,77 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 845,10
    +3,90 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    28 171,58
    -14,30 (-0,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,34
    -23,03 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,35
    +0,46 (+0,42 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2495
    +0,0020 (+0,16 %)
     

Un radar automatique prend feu, une enquête ouverte

Les faits remontent à 0h30, dans la nuit du 8 au 9 mai. Les gendarmes de Seine-Maritime sont appelés par un automobiliste qui leur signale un incendie d'un radar tronçon, dans la commune de Rives-en-Seine. L'incident a lieu à proximité du pont de Brotonne et les sapeurs-pompiers sont parvenus à maîtriser le feu, relate le site Actu.fr, ce lundi 9 mai. Une enquête a été ouverte par les gendarmes pour déterminer les causes de ce feu. D’après une source judiciaire, « selon les premiers éléments, il ne serait pas volontaire ». Par ailleurs, des techniciens avaient dû intervenir la semaine dernière sur le radar pour un dysfonctionnement. Toutefois, pour l'heure, aucune piste ne serait écartée.

Dans la nuit 7 au 8 mai, c'est en Alsace, dans la commune de Jettingen, qu'un radar a également été incendié. Les faits se seraient produits vers 3h30, raconte le journal L'Alsace, qui précise que le radar avait été installé sur un tronçon, particulièrement dangereux et accidentogène, en décembre 2019. Il venait alors remplacer un précédent appareil, incendié à l’automne 2018. Cet incident est survenu quatre jours seulement après l’incendie du radar mobile de Tagsdorf, installé 7 km plus loin, toujours sur la RD419.

Autre radar incendié, cette fois-ci dans le Puy-de-Dôme. Fin avril, sur la RD210 entre les communes de Chappes et d'Ennezat, où le radar automatique de chantier a été détruit par un incendie. Des pneus et de l'huile auraient été intentionnellement déversés devant l'équipement de contrôle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

En un week-end, 40 automobilistes ont perdu leur permis de conduire dans ce département
Gironde : une voiture de sport à plus de 200.000 euros saisie sur un rodéo à Mérignac
Voiture autonome : Mercedes prend Tesla de vitesse
ZFE : risquez-vous vraiment une amende ?
Stellantis voit son chiffre d'affaires augmenter malgré une baisse des ventes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles