La bourse ferme dans 3 h 32 min
  • CAC 40

    7 161,39
    -4,88 (-0,07 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 227,81
    -13,31 (-0,31 %)
     
  • Dow Jones

    34 053,94
    -39,02 (-0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0939
    +0,0027 (+0,25 %)
     
  • Gold future

    1 930,90
    +0,10 (+0,01 %)
     
  • BTC-EUR

    21 518,38
    -413,59 (-1,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    537,51
    -7,81 (-1,43 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,97
    +0,09 (+0,12 %)
     
  • DAX

    15 429,55
    -79,64 (-0,51 %)
     
  • FTSE 100

    7 848,39
    +28,23 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    12 200,82
    +384,50 (+3,25 %)
     
  • S&P 500

    4 179,76
    +60,55 (+1,47 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2250
    +0,0021 (+0,17 %)
     

Réforme des retraites : les syndicats des transports appellent à une "grève puissante" le 19 janvier

Kévin Comte

Les syndicats des grandes entreprises de transport comme la SNCF ou la RATP ont fait part mercredi 11 janvier de leur détermination à s'opposer à la réforme des retraites et ont appelé à "une grève puissante" le jeudi 19 janvier. A la SNCF, le message de l'intersyndicale composée de la CGT, l'Unsa, SUD et la CFDT est clair : "opposition totale au recul de l'âge légal de départ à la retraite à 64 ans accompagné d'une hausse de la durée de cotisation". Les quatre organisations "sont prêtes à lancer la bataille nécessaire" et appellent dans un communiqué "à une grève puissante" dans le rail le 19 janvier, première date choisie pour une manifestation interprofessionnelle d'ampleur. "La division et l'inaction n'ont pas leur place", ont insisté les quatre fédérations cheminotes qui appellent la direction de la SNCF à ne pas "être le relais de cette contre-réforme".

A la RATP, où 40.000 salariés sont soumis à un régime spécial de retraite que le gouvernement entend réformer, les syndicats CGT, FO, Unsa et CFE-CGC ont fait savoir qu'ils étaient "prêts" à s'y opposer. Le projet de réforme décalerait de deux ans l'âge légal de la retraite, y compris pour les salariés au statut RATP qui peuvent partir en retraite anticipé. La modification de la durée de cotisation les concernerait également, dénonce l'intersyndicale.

La clause dite du "grand-père" permet certes de ne pas toucher au calcul de la pension pour les salariés déjà en place affiliés aux régimes spéciaux. Pour ces derniers, ce sont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Jeux vidéo : le titre d'Ubisoft s'effondre en bourse, plombé par les résultats "décevants" du groupe
Le défi des mutuelles face aux risques de dépendance
Après les trains, Orient-Express se lance dans les croisières de luxe
Lidl : vers la fin de la publicité des aliments "malsains" pour enfants
Twitter : bientôt des "coins" pour rémunérer les meilleurs contributeurs ?