La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 704,67
    -250,71 (-1,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Réforme de l'apprentissage : l'artisanat en plein essor

PIXABAY

L'artisanat a le vent en poupe. Selon une étude de l’Institut supérieur des métiers (ISM) et la mutuelle d’assurance Maaf, publiée ce lundi 5 septembre, près de 176.000 apprentis ont été formés sur l’année 2020-2021 par des entreprises artisanales. Soit une hausse de 14 % par rapport à l’année précédente et un record depuis 2010. Le nombre d’apprentis en BTS a bondi de 69 % en un an, souligne le journal La Croix.

"L’artisanat recrute beaucoup. Les jeunes ont bien compris que ce sont des métiers porteurs, avec de réelles possibilités de carrière professionnelle", explique Joël Fourny, président de la Chambre de métiers et de l’artisanat, dans les colonnes du journal. Si ce regain d'intérêt bénéficie à l’ensemble des secteurs de l’artisanat, celui de la fabrication et des services serait particulièrement attractif. Les effectifs y ont ainsi progressé de 19 % entre l’année 2019-2020 et l’année 2020-2021.

Cet essor général de l’apprentissage est la conséquence concrète de la réforme de 2018, qui a simplifié les conditions d’exécution du contrat, revalorisé la rémunération des apprentis et instauré une aide unique de l’État pour les entreprises. Entre 2019 et 2021, le nombre d'apprentis, tous secteurs confondus, a ainsi doublé pour atteindre 730.000. En outre, grâce à l’aide exceptionnelle mise en place en 2020 dans le cadre du plan France Relance, les entreprises peuvent percevoir 5.000 € pour un alternant mineur et 8.000 € pour un alternant majeur. Cette mesure, qui devait prendre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CPF, aides de Pôle emploi… 10 solutions pour financer tout ou partie de votre formation
Fonction publique : voici les nouvelles rémunérations des agents de catégorie B
Arrêt de travail lié au Covid-19 : bonne nouvelle pour les salariés
Apprentissage : la baisse des dépenses sera finalement limitée pour certaines formations
Peut-on se plaindre auprès de sa direction de l'état des toilettes ?