Publicité
Marchés français ouverture 2 h 17 min
  • Dow Jones

    38 712,21
    -35,21 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    17 608,44
    +264,89 (+1,53 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,76
    -88,95 (-0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0807
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    18 034,42
    +96,58 (+0,54 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 485,52
    -38,04 (-0,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 436,00
    +40,96 (+2,94 %)
     
  • S&P 500

    5 421,03
    +45,71 (+0,85 %)
     

La réforme de l’assurance chômage la plus dure de l’ère Macron

HJBC/Adobe Stock

Pour la troisième réforme de l’assurance chômage de l’ère Macron, le gouvernement n’y est pas allé de main morte ! Après une réforme des retraites taillée à la serpe et adoptée au Parlement à coup de 49-3, le gouvernement remet son ouvrage sur le métier, avec une autre réforme emblématique, celle de l’assurance chômage. Cette fois, il n’a pas à s’embarrasser de sa majorité parlementaire, il fait le nécessaire - comme il y est autorisé suite à l’échec des négociations entre les partenaires sociaux -, par décret.

Un texte très salé donc. Toutes les conditions sont durcies et pour tous. Même pour les seniors. Il faudra travailler plus longtemps pour avoir droit au chômage et les durées d’indemnisation seront toutes revues à la baisse. Elle sera rabotée de 3 mois pour les moins de 53 ans, mais de 7,5 mois pour les 53-54 ans et même de... 12 mois pour les 55-56 ans ! Les seniors de plus de 57 ans ne perdent «que» 4,5 mois d'indemnisation. Deuxième «effet kiss cool», ces durées d'indemnisation seront encore davantage raccourcies si le taux de chômage venait à passer sous la barre des 6,5%, ce que le gouvernement espère pour 2025…

L'exécutif s’accroche vaille que vaille à son objectif d’atteindre le plein emploi d’ici 2027 (soit 5%, contre un taux de chômage stable de 7,5% au premier trimestre) et il veut tout mettre en œuvre pour y parvenir. Matignon a rappelé «l’attachement du gouvernement au modèle de l’assurance chômage et la nécessité de l’orienter toujours plus vers la création (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Réforme de l’assurance chômage : allez-vous profiter du «bonus emploi senior» ?
Assurance chômage : pourquoi les 53-57 ans sont les grands perdants de la réforme
Elle fait du sport pendant son arrêt de travail et se voit condamnée
Simulateur d’assurance chômage : découvrez vos droits après la réforme
Acompte sur salaire : ce qu’il faut savoir avant de le demander à votre patron