La bourse ferme dans 5 h 18 min
  • CAC 40

    6 741,12
    +2,57 (+0,04 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 980,97
    +16,25 (+0,41 %)
     
  • Dow Jones

    34 589,77
    +737,24 (+2,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0432
    +0,0024 (+0,23 %)
     
  • Gold future

    1 790,60
    +30,70 (+1,74 %)
     
  • BTC-EUR

    16 388,89
    +82,80 (+0,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,89
    +4,19 (+1,05 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,96
    +0,41 (+0,51 %)
     
  • DAX

    14 473,60
    +76,56 (+0,53 %)
     
  • FTSE 100

    7 577,31
    +4,26 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    11 468,00
    +484,22 (+4,41 %)
     
  • S&P 500

    4 080,11
    +122,48 (+3,09 %)
     
  • Nikkei 225

    28 226,08
    +257,09 (+0,92 %)
     
  • HANG SENG

    18 736,44
    +139,21 (+0,75 %)
     
  • GBP/USD

    1,2149
    +0,0087 (+0,72 %)
     

Des réflexions à Hong Kong pour légaliser les échanges de cryptomonnaies

Pixabay

L'échange de cryptomonnaies par les investisseurs particuliers va-t-il être légalisé à Hong Kong ? C'est que a laissé entendre le chef des finances de la ville ce lundi 31 octobre, donnant le coup d'envoi d'une semaine de conférences visant à rétablir la réputation de la place financière chinoise. Au contraire de la Chine continentale où les cryptomonnaies sont désormais pratiquement interdites, Hong Kong cherche à assouplir sa réglementation en la matière, et à récupérer une partie des activités qu'elle a perdues pendant la pandémie.

"Hong Kong est ouvert et inclusif vis-à-vis de la communauté mondiale des innovateurs qui s'engagent dans des activités liées aux actifs virtuels", a assuré le secrétaire aux finances de la ville Paul Chan lors d'une conférence sur la fintech, suivie mercredi d'un sommet financier auquel assisteront quelques uns des plus importants banquiers du monde. "A bien des égards, nous disons au monde que nous sommes de retour aux affaires", a-t-il ajouté. Les contrôles sanitaires stricts en place depuis des mois et la répression politique pèsent lourd sur l'économie du hub financier asiatique et suscitent un exode de talents que les autorités souhaitent désormais inverser.

Dans une déclaration de politique générale, le gouvernement hongkongais a indiqué qu'il lancerait une consultation pour explorer les façons dont les investisseurs particuliers "pourraient bénéficier d'un degré d'accès approprié" au marché des cryptomonnaies. Actuellement, Hong Kong restreint (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Malgré un contexte morose, les investisseurs continuent d’amasser des cryptomonnaies
Bitcoin : un jeune Français condamné pour escroquerie au Maroc
Cryptomonnaies, stablecoins, NFT… ce que les règlements européens MiCa et TFR doivent changer
Cryptomonnaies : vers quels acteurs se tourner pour commencer à investir ?
Cryptomonnaies : les arnaques se multiplient, les autorités dépassées