La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,88 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0542
    +0,0013 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    +1,40 (+0,08 %)
     
  • BTC-EUR

    16 229,28
    +57,35 (+0,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    +0,36 (+0,45 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,90 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,20 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,05 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2284
    +0,0028 (+0,23 %)
     

Une récession de l'économie suffira-t-elle à terrasser l’inflation ? Le conseil Bourse

jayk7/Getty Images

L’économie européenne et celle des Etats-Unis semblent loin d’être sorties de l’ornière, comme le suggère l’ajustement de l’OCDE de ce lundi sur les perspectives du PIB mondial. Les pressions sur la croissance économique s’accompagnent actuellement d’un pic de 40 ans sur l’inflation. Si les perturbations dans les chaînes d’approvisionnement (qui se sont traduites par un regain d’inflation au sortir des confinements) tendent à s’estomper, la guerre en Ukraine a provoqué un choc historique sur l’énergie, pire que celui des années 70, selon La Banque Postale Asset Management (LBPAM). L’effondrement de l’approvisionnement en gaz russe de l’Europe “a plongé l’Union européenne dans une crise énergétique de grande ampleur", renchérit BFT IM. Face au spectre de pénuries d’énergie, l’Europe prévoit notamment une réduction de la consommation de gaz de 15% d’ici mars.

L’envolée des prix de l’électricité “pose un défi économique majeur à l’économie européenne”, avertit BFT IM, alors que “l’inflation des prix de l’énergie et des denrées alimentaires entraîne une perte de pouvoir d’achat majeur pour les ménages, faisant ainsi plonger leur moral”. Le bond de l’inflation affecte aussi la rentabilité des entreprises, qui revoient en baisse leurs perspectives d’investissement. “Nous sommes devant une récession qui devrait toucher l’Europe assez fortement, dès le quatrième trimestre 2022, et moins durement les Etats-Unis, à partir du premier trimestre 2023”, juge BFT IM.

Aux Etats-Unis, la décélération (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CAC 40 : la Bourse de Paris dans le vert, les banques centrales vont prendre la parole
Camaïeu : l'actionnaire demande une "avance de l'État" pour éviter la liquidation
Sa facture d'électricité explose, une boulangerie forcée de fermer ses portes
La livre Sterling (GBP) en perdition, la descente aux enfers va-t-elle se poursuivre ? Le conseil Bourse
Voici le classement des meilleures compagnies aériennes du monde, Air France bien placée