La bourse est fermée

Punaises de lit : comment s’en débarrasser ?

Punaises de lit : comment s’en débarrasser ?

Si rien que l’évocation des punaises de lit incite à vous gratter, ces conseils pourraient vous être d’une grande aide. 

Elles se réfugient dans les cordons de matelas, les structures du lit, les tringles à rideaux, les plinthes, les tapis, les fentes des planchers et les lits... Cauchemar de millions de Français, les punaises de lit peuvent piquer jusqu’à 90 fois par nuit une seule et même personne. Véritable fléau dont s’est emparé le gouvernement, ces petits parasites font vivre un sacré calvaire à ceux qui ont la malchance de vivre avec. Que faire lorsque vous avez remarqué leur présence ? Voici quelques solutions pour les éradiquer.

Comment les reconnaître ?

Visibles à l’oeil nu, les punaises de lit font la taille d’un pépin de pomme à l’âge adulte et se nourrissent essentiellement de sang humain. Leurs piqûres, souvent indolores, laissent des traces rouges sur la peau comme celles d’un moustique. Ces nuisibles sont détectables aux traces de sang qu’elles laissent sur les draps ou à leurs petites taches noires, signe de leurs déjections.

À LIRE AUSSI >> Punaises de lit : comment éviter la prolifération de ces nuisibles à votre domicile ?

Une fois les punaises de lit identifiées, il faut vite agir sans faire n’importe quoi. “Évitez d’improviser un traitement chimique qui pourrait disperser les punaises, aggraver le problème et favoriser l’apparition d’une résistance des parasites au traitement”, précise le site service-public.fr.

La chaleur et le froid sont vos alliés

Dans ce combat, vous aurez besoin de beaucoup d’huile de coude. “Passez minutieusement l’aspirateur sur tout le matelas et dans tous les recoins possibles du lit et autour du lit. N’oubliez pas les rideaux, les plinthes, l’arrière des tableaux, etc”, recommande le magazine 60 millions de consommateurs.

Mais ce n’est pas tout : une fois le ménage fait, pensez bien à immédiatement jeter le sac de l’aspirateur. La chaleur tue les punaises de lit. Un bon nettoyage vapeur de votre literie, canapés et meubles peut aussi les tuer. Ce parasite ne supporte pas non plus le froid extrême. Un passage à -20°C dans votre congélateur pendant trois jours de vos petits objects infectés fera l’affaire.

Enfin, ne jetez pas, avant traitement, vos meubles contaminés (matelas, fauteuil...) sous peine de refiler le fardeau à d’autres personnes.

Au moins 150 euros pour un professionnel

“Mais ces opérations ne sont souvent pas suffisantes, surtout si l’infestation est déjà avancée”, alerte le magazine. Si le mal est plus profond, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels. Celui-ci devra réaliser au moins deux passages pour mettre fin à votre calvaire. Comptez entre 150 et 300 € en moyenne la prestation. 

La Chambre syndicale des industries de désinfection, désinsectisation et dératisation (CS3D) dresse la liste des professionnels compétents dans chaque département sur son site internet. Il suffit ensuite de choisir la bonne entreprise pour mettre fin à vos soucis.

Dans son article, 60 millions de consommateurs rappelle que c’est au propriétaire de régler le problème. “Votre bailleur doit mettre en œuvre les mesures pour faire cesser le trouble, sauf s’il peut prouver que vous êtes responsable de cette infestation (par exemple, si vous êtes locataire de ce logement depuis longtemps et qu’aucun autre appartement de l’immeuble n’est infesté)”, précise le magazine. En revanche, le propriétaire est en droit de demander à son locataire de rembourser le coût des produits utilisés.

Ce contenu peut également vous intéresser :