Publicité
Marchés français ouverture 5 h 5 min
  • Dow Jones

    38 441,54
    -411,32 (-1,06 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,58
    -99,30 (-0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    37 867,67
    -689,20 (-1,79 %)
     
  • EUR/USD

    1,0803
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    18 482,74
    +5,73 (+0,03 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 695,15
    -769,89 (-1,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,12
    -31,57 (-2,13 %)
     
  • S&P 500

    5 266,95
    -39,09 (-0,74 %)
     

PSG-Dortmund : les prix des billets à la revente explosent

Unsplash

Cette fois-ci, ce sera bien la dernière de Kylian Mbappé au Parc des Princes… en Ligue des champions. L’attaquant parisien va partir à la fin de la saison. De nombreux supporters veulent donc voir les derniers exploits de «Kyk’s» en C1 avant son départ de Paris. Qualifié en demi-finale de la compétition, le Paris Saint-Germain affrontera le Borussia Dortmund au match aller dans son antre, le mercredi 1ermai. Alors que la billetterie classique n’est pas encore ouverte, de nombreux fans des Rouge et Bleu se pressent sur les plateformes de revente de places, rapporte Le Parisien, le 25 avril 2024.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les prix affolent les compteurs. Ils démarrent à 400 euros sur Ticketplace. Pour ce tarif, les frais de réservation ne sont pas inclus. Rien de nouveau sous le soleil pour les supporters parisiens, habitués aux prix prohibitifs. Ainsi, à quelques jours du match aller du quart de finale face au FC Barcelone, les places s’arrachaient autour de 250 euros à la revente. Pour le huitième de finale, quelques semaines auparavant, ce fut la même histoire. C’était pourtant face à la surprise Real Sociedad. Mais pour supporter son club, rien n’est trop beau.

Toutefois, tous les spectateurs n’auront pas à payer ce prix-là. Les plus patients peuvent attendre la mise en vente des places par le club lui-même. En revanche, il faudra être réactif : seuls 7 000 tickets seront vendus. En effet, les 36 000 abonnés et les 39 loges privatives seront sur le pont. Par (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Eurostar : un bug aux douanes britanniques sème la pagaille à la Gare du Nord
Panneaux solaires : «Ma priorité est de replacer les salariés licenciés de Systovi» (Paul Toulouse)
Scandale en Espagne : la Fédération espagnole de foot mise sous tutelle
Pratiques anticoncurrentielles : pourquoi Apple a rejeté la nouvelle version de l'application iOS de Spotify
Roland-Garros : voici combien vont toucher les joueurs et joueuses de tennis