Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,02 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0661
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    2 406,70
    +8,70 (+0,36 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 788,59
    -979,53 (-1,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 371,97
    +59,34 (+4,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,24
    +0,51 (+0,62 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,73 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2370
    -0,0068 (-0,55 %)
     

Les projets d'investissements étrangers en France ont battu des records en 2022

Pixabay

Bonne nouvelle pour l'économie française. La France a attiré en 2022 un nombre record de projets d'investissements étrangers et d'emplois associés, ce qui montre selon le directeur Business France Laurent Saint-Martin la résilience de l'économie nationale dans un contexte difficile. Le nombre de ces projets dans lesquels la part des capitaux étrangers est majoritaire s'est élevé à 1.725, soit 7% en plus par rapport à 2021, qui était déjà un plus haut historique, a rapporté l'agence chargée de promouvoir le site France auprès des investisseurs étrangers.

Ces décisions d'investir ont permis la création ou le maintien de 58.810 emplois, un chiffre en hausse de 31% sur un an si l'on tient compte tient compte des CDI intérimaires, principalement créés par les sociétés Manpower et Randstad. "Hors CDI intérimaires, les emplois induits ont augmenté de 7% en 2022", précise dans son communiqué Business France, qui ne recense pas les montants investis pas toujours communiqués par les entreprises. "C'est très positif, parce qu'il y avait une inconnue sur l'année 2022 avec tous les soubresauts que l'économie mondiale a connus", a déclaré à l'AFP le directeur Business France Laurent Saint-Martin. D'après lui, "ces bons résultats viennent récompenser une cohérence d'ensemble sur l'attractivité du pays".

Si les années précédentes avaient montré que les réformes fiscales et du marché du travail avaient permis d'attirer plus d'investisseurs, "on ne savait pas encore comment la France était perçue (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dans cette usine savoyarde se fabriquent les premiers skis écoconçus
SNCF : 900 postes à pourvoir en Île-de-France
La Bourse de Paris rebondit, après les prévisions sur l'inflation américaine
Thales : l'entreprise va créer 4.000 postes en 2023
Les crèmes de soin hors de prix Augustinus Bader cartonnent grâce aux people