La bourse ferme dans 56 min
  • CAC 40

    6 688,40
    +23,20 (+0,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 944,85
    +9,34 (+0,24 %)
     
  • Dow Jones

    33 913,10
    +63,64 (+0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,0366
    +0,0021 (+0,21 %)
     
  • Gold future

    1 770,00
    +14,70 (+0,84 %)
     
  • BTC-EUR

    15 844,84
    +141,51 (+0,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    387,89
    -0,84 (-0,22 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,41
    +2,17 (+2,81 %)
     
  • DAX

    14 383,48
    +0,12 (+0,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 532,28
    +58,26 (+0,78 %)
     
  • Nasdaq

    11 072,28
    +22,78 (+0,21 %)
     
  • S&P 500

    3 973,15
    +9,21 (+0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    28 027,84
    -134,99 (-0,48 %)
     
  • HANG SENG

    18 204,68
    +906,74 (+5,24 %)
     
  • GBP/USD

    1,2007
    +0,0041 (+0,35 %)
     

Projet d'avion de combat européen : un accord entre industriels a enfin été trouvé

Dylan Agbagni / Flickr

Après plus d'un an de tiraillements entre Dassault et Airbus, les industriels sont enfin parvenus à un accord pour le coûteux et complexe projet d'avion de combat européen.

"Après des négociations intenses, un accord entre industriels a pu être atteint pour la prochain phase du programme" de Système de combat aérien du futur (SCAF), a indiqué le ministère allemand de la Défense dans un communiqué diffusé à Berlin ce vendredi 18 novembre. "L'accord politique sur le SCAF est un grand pas en avant et - surtout dans le contexte international actuel - un signal important de l'excellente coopération entre la France, l'Allemagne et l'Espagne", a réagi la présidence française dans un communiqué, soulignant que "la France assure le rôle de chef de file du projet". "Nous pouvons confirmer que les discussions entre l'industrie et les gouvernements sur la prochaine phase du SCAF ont abouti, ce qui représente un grand pas en avant pour ce programme phare de défense européen", a réagi pour sa part l'avionneur européen Airbus.

"Maintenant, un certain nombre d'étapes formelles dans les pays respectifs doivent être franchies afin de permettre une signature rapide du contrat auquel nous devrons nous conformer", a-t-il ajouté. Lancé en 2017, le Système de combat aérien du futur (SCAF), qui inclut aussi des drones, est censé entrer en service à l'horizon 2040. Fin août 2021, les trois pays concernés, la France, l'Allemagne et l'Espagne, avaient signé un accord prévoyant 3,6 milliards d'euros d'études détaillées pour lancer en 2025 la construction d'un démonstrateur en vol. Mais les contrats n'avaient pas été passés faute d'accord sur le partage des tâches entre le constructeur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Airbus, Dassault... voici le top 5 des plus gros employeurs français dans l’aéronautique

Approvisionnement en énergie : l'Allemagne va exporter de l'électricité vers la France au maximum de ses capacités
Il retire de l’argent du compte bancaire de son voisin grâce à une lettre reçue par erreur
Pourquoi Christian Estrosi a écrit à Netflix à propos du film "Athena"
Pénurie de médicaments : les mesures prises pour éviter une aggravation de la situation
Twitter n'a-t-il plus que quelques semaines à vivre ?