La bourse ferme dans 25 min
  • CAC 40

    6 655,64
    +8,33 (+0,13 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 930,96
    +9,69 (+0,25 %)
     
  • Dow Jones

    33 802,61
    +21,13 (+0,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,0544
    -0,0016 (-0,15 %)
     
  • Gold future

    1 808,00
    +6,50 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    16 308,62
    +142,35 (+0,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    405,05
    -1,20 (-0,30 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,28
    +0,82 (+1,15 %)
     
  • DAX

    14 334,35
    +69,79 (+0,49 %)
     
  • FTSE 100

    7 465,86
    -6,31 (-0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 131,11
    +49,11 (+0,44 %)
     
  • S&P 500

    3 973,15
    +9,64 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    27 901,01
    +326,58 (+1,18 %)
     
  • HANG SENG

    19 900,87
    +450,64 (+2,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,2294
    +0,0056 (+0,46 %)
     

La production mondiale de vin sous la moyenne des vingt dernières années en 2022

jm/Adobe Stock

La production mondiale de vin, percutée par le dérèglement climatique, est attendue en 2022 sous la moyenne des vingt dernières années, selon de premières estimations de l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV) publiées lundi 31 octobre. Les viticulteurs devraient produire cette année aux alentours de 260 millions d'hectolitres (mhl) de vin, estime l'OIV à partir des informations recueillies auprès de 29 pays représentant 91% de la production mondiale. Le volume total apparaît "légèrement" sous la moyenne des vingt dernières années (270 mhl) "et semble avoir reculé de 1% par rapport à 2021", indique l'organisation.

La production 2021, qui était annoncée "extrêmement faible" autour de 250 mhl, a depuis été révisée à la hausse, à 262 mhl, selon des données toujours provisoires de l'OIV. L'organisation note que les projections pour 2022 sont aussi susceptibles d'évoluer, notamment du fait de l'absence de données en provenance de Chine - ce qui est habituel à cette période de l'année - mais aussi "exceptionnellement" de Russie.

En Europe, les vagues de chaleur et de sécheresse successives faisaient redouter de maigres vendanges. Finalement, la production est "meilleure qu'attendu", les vignes ayant en parallèle été préservées des maladies comme le mildiou. Italie et France - respectivement premier et deuxième producteurs mondiaux - devraient produire plus de vin que la moyenne des cinq dernières années (2017-2021). L'Espagne, qui complète ce trio de tête, accuse en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Il volait les colis dans les boîtes aux lettres avant de les revendre sur Vinted
Les vols dans les cimetières se multiplient à la Toussaint
Céréales : Vladimir Poutine demande à l'Ukraine de garantir la sécurité des navires
Un milliard d'euros : c'est l'incroyable jackpot mis en jeu par la loterie… américaine
États-Unis : 3 millions de personnes éviteraient le marché du travail de peur d’attraper le Covid