La bourse ferme dans 2 h 30 min
  • CAC 40

    6 119,50
    +72,19 (+1,19 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 565,38
    +26,50 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    31 438,26
    -62,42 (-0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0541
    -0,0046 (-0,43 %)
     
  • Gold future

    1 823,40
    -1,40 (-0,08 %)
     
  • BTC-EUR

    19 909,12
    -338,65 (-1,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    458,71
    -3,09 (-0,67 %)
     
  • Pétrole WTI

    111,20
    +1,63 (+1,49 %)
     
  • DAX

    13 281,86
    +95,79 (+0,73 %)
     
  • FTSE 100

    7 348,92
    +90,60 (+1,25 %)
     
  • Nasdaq

    11 524,55
    -83,07 (-0,72 %)
     
  • S&P 500

    3 900,11
    -11,63 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,2214
    -0,0056 (-0,46 %)
     

Procès Depp/Heard : l'actrice ne pourra "absolument pas" payer les dommages-intérêts

Amber Heard ne peut "absolument pas" payer plus de 10 millions de dollars de dommages-intérêts à son ex-époux Johnny Depp pour l'avoir diffamé dans la presse, comme l'exige le verdict rendu mercredi par un jury américain, a déclaré jeudi 2 juin l'avocate de l'actrice. Johnny Depp est sorti gagnant de ce procès ultra médiatisé, même si les jurés ont conclu que les deux vedettes s'étaient mutuellement diffamées. Interrogée par la chaîne NBC pour savoir si sa cliente pourrait payer les 10,4 millions de dollars de dommages-intérêts, Elaine Bredehoft a répondu : "oh non, absolument pas". L'avocate, qui juge qu'Amber Heard a été "diabolisée" par l'équipe juridique de M. Depp, a précisé qu'elle comptait faire appel de la décision.

Au terme de quelque 13 heures de délibérations dans un tribunal près de Washington, les sept jurés ont donné raison à M. Depp sur les trois motifs de sa plainte en diffamation, lui octroyant 10 millions de dollars de dommages-intérêts et 5 millions de dollars de dommages-intérêts majorés. En clair, ces cinq hommes et deux femmes ont estimé de façon unanime qu'Amber Heard avait émis des fausses déclarations en se décrivant comme victime de violences conjugales, et qu'elle avait agi "avec une intention malveillante", même si elle ne nommait pas son ex-époux dans ce texte.

Le tribunal de Fairfax en Virginie a cependant réduit le montant des dommages-intérêts majorés à 350.000 dollars en application du montant maximum légal en vigueur dans l'Etat, ce qui porte à (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Législatives : "Ne votez pas pour moi", la surprenante stratégie d'un candidat dans la Meuse
L’accès au crédit immo bientôt facilité ? Les erreurs à éviter lors de votre demande de retraite… Le flash éco du jour
En conflit avec la mairie, les cinq médecins généralistes vont quitter la commune
Covid-19 : les chiens seraient aussi efficaces qu'un test PCR pour détecter les cas positifs
Ils paient une taxe sur les ordures ménagères alors que les éboueurs ne passent plus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles