La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 651,00
    -277,68 (-1,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Le primeur de Grand Frais dévoile un nouveau concept avec des robots en région parisienne

Pixabay

Une vitrine dévoilant les préparateurs de commandes à l'œuvre, un espace d'accueil pour récupérer ses produits frais… Mon-marché.fr, le service de livraison à domicile créé par le pôle primeurs des magasins Grand Frais, a inauguré, mardi 20 septembre, à Puteaux (Hauts-de-Seine) un site de livraison, bien loin des "dark stores" qui ont suscité la polémique ces derniers mois.

Critiqués par de nombreux élus, notamment parisiens, les "dark stores", ces entrepôts où sont stockés des produits courants commandés sur internet et livrés en quelques minutes à domicile, sont exploités par des entreprises du "quick commerce" - Getir, Flink, Gorillas ou Cajoo. Ils sont accusés, pêle-mêle, de favoriser l'arrivée de "villes-entrepôts", d'entraîner des nuisances pour les riverains, voire d'exploiter "l'économie de la flemme".

Mais la livraison à domicile de produits alimentaires est identifiée comme un véritable besoin pour de nombreux consommateurs, et de plus en plus d'acteurs tentent d'y répondre. "Mon-marché.fr" est l'un d'eux. À l’instar de l'enseigne "Grand Frais" qui compte 278 magasins en France, il s'est positionné sur le frais, en proposant à la livraison près de "2.000 aliments frais et d'épicerie", tomates, fromage, onglet de bœuf ou encornets.

Là où les "quick commerçants" ciblent les courses de dépannages, les produits frais sont davantage destinés à être cuisinés avec une offre globalement plus haut de gamme que la grande distribution traditionnelle qui s'adresse à des familles (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Inflation : Leroy Merlin bloque à son tour les prix de certains produits
Airbus A320neo : la flotte de Transavia va s'agrandir
San Marina : l'enseigne de chaussures demande son placement en redressement judiciaire
Rachat de Twitter : Elon Musk convoqué pour une déposition
Inflation : Apple va augmenter ses tarifs en France dès le mois prochain