Marchés français ouverture 2 h 24 min
  • Dow Jones

    33 876,97
    +586,89 (+1,76 %)
     
  • Nasdaq

    14 141,48
    +111,10 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 839,54
    +828,61 (+2,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,1913
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    28 489,76
    +0,76 (+0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    27 586,31
    -1 335,38 (-4,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    792,94
    -57,40 (-6,75 %)
     
  • S&P 500

    4 224,79
    +58,34 (+1,40 %)
     

Prêt immobilier : emprunter, « ça va se compliquer »

·1 min de lecture
homme utilisant une calculatrice pour optimiser son prêt immobilier
homme utilisant une calculatrice pour optimiser son prêt immobilier

En plus des délais de traitement accrus, les emprunteurs vont-ils expérimenter une nouvelle source de difficulté pour obtenir un prêt immobilier ? C’est en tout cas ce que craint le courtier Meilleurtaux qui incrimine la demande faite aux banques d’intégrer l’assurance emprunteur dans le calcul du taux d’endettement. Il s'agit du ratio entre les charges d’emprunt et les revenus du ménage, et qu'il est recommandé de limiter à 35%. Fin janvier, en effet, le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) – émanation du ministère de l’Economie et de la Banque de France – a mis à jour son code de bonne conduite adressé aux banques, leur recommandant de tenir compte les cotisations d’assurance dans le taux d'endettement.

Cette recommandation commence à prendre plus d’ampleur, d’après la directrice de la communication de Meilleurtaux Maël Bernier. « Là nous avons des banques qui nous écrivent officiellement « Désormais, on inclut l’assurance emprunteur dans les 35% », cela veut dire qu’avant elles ne le faisaient pas et que donc, ça va être plus compliqué à partir de maintenant, nous explique-t-elle. Cela confirme bien que très peu d’établissements incluaient l’assurance emprunteur dans leur calcul d’endettement », poursuit Maël Bernier.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Épargne salariale : l'étonnante gestion de votre plan
- Une piscine fait flamber le prix de votre assurance habitation
- Epargne : ces livrets bancaires trompeurs

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles