La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 806,83
    -1 228,33 (-3,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Prêt immo et crédit conso : votre dette s'envole

·1 min de lecture
Dette banque
Dette banque

1 376 milliards d'euros. C’est le montant vertigineux de dettes accumulé par les particuliers. Les chiffres publiés mercredi par la Fédération bancaire française (FBF) sont éloquents et ne cessent de grossir. Depuis le début de l’année, les banques ont accordé chaque mois plus de 24 milliards d’euros de nouveaux crédits aux ménages ! En 2007, l’encours de crédits aux particuliers en France était légèrement inférieur à 800 milliards d’euros. L’endettement des Français a donc grossi de près de 600 milliards d’euros, en moins de 15 ans. 46,5% des ménages avaient un crédit en 2020.

Dans le fond, ce mouvement n’est pas si étonnant. Si le montant total des crédits à la consommation a augmenté ces dernières années, frisant les 200 milliards d’euros pour les 24,9% de foyers qui en ont un, ce sont les prêts immo qui ont réellement décollé. L’encours de prêt à l’habitat est désormais de 1 156 milliards d’euros ! Près d’un tiers des ménages ont actuellement un crédit à l’habitat (31,9%).

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Etes-vous dans une banque de riches ou une agence de pauvres ?
- Déconfinement : les dépenses des Français en cash explosent
- Location : les étudiants plombés par le prix du loyer