La bourse ferme dans 4 h 16 min
  • CAC 40

    6 227,86
    -125,08 (-1,97 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 610,72
    -80,02 (-2,17 %)
     
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,0526
    +0,0061 (+0,58 %)
     
  • Gold future

    1 828,20
    +12,30 (+0,68 %)
     
  • BTC-EUR

    27 668,75
    -896,52 (-3,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    646,89
    -23,79 (-3,55 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,94
    -1,65 (-1,51 %)
     
  • DAX

    13 753,04
    -254,72 (-1,82 %)
     
  • FTSE 100

    7 266,54
    -171,55 (-2,31 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     
  • Nikkei 225

    26 402,84
    -508,36 (-1,89 %)
     
  • HANG SENG

    20 120,68
    -523,60 (-2,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2416
    +0,0074 (+0,60 %)
     

Prêt de 100 000 euros à taux zéro : la (très) chère mesure de Marine Le Pen

·1 min de lecture
taux zéro
taux zéro

Aider les Français à accéder à la propriété, tout en les incitant à concevoir plus d'enfants. Marine Le Pen, candidate du Rassemblement National au second tour de l'élection présidentielle 2022, a misé sur une mesure choc sur la question du logement : « Je propose, pour tous les jeunes couples souhaitant acquérir un bien immobilier, la mise en place d'un prêt public à taux zéro sur 10 ans, d'un montant maximal de 100 000 euros, dont le capital restant dû sera effacé dès la naissance du troisième enfant », promet la candidate dans son programme.

Une promesse qu'elle a réitérée le 15 avril au micro de France Info en expliquant que ce « prêt de l'État de 100 000 euros » serait adossé sur un prêt bancaire plus classique. Elle assume « une mesure de natalité » en le transformant en subvention en cas de troisième enfant.

Si les contours exacts de cette mesure n'ont pas encore été dévoilés, certaines questions se posent d'ores et déjà. Jusqu'à quel âge un « jeune couple » pourra-t-il bénéficier de ce prêt ? Un couple ayant déjà deux enfants peut-il prétendre à cette mesure, au risque pour l'État de ne se voir rembourser qu'une infime partie des 100 000 euros ?

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Bourse : comment déclarer aux impôts vos plus-values et vos pertes
- Paiement mobile : plus d'un Français sur deux l'a déjà utilisé en magasin
- Suppression des tickets de caisse : les consommateurs privés de leurs droits ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles