Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 929,25
    -43,16 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    15 956,94
    -78,36 (-0,49 %)
     
  • Nikkei 225

    39 208,03
    -31,49 (-0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0840
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    16 536,85
    -253,95 (-1,51 %)
     
  • Bitcoin EUR

    55 638,42
    +3 121,21 (+5,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 069,49
    -8,69 (-0,17 %)
     

Pouvoir d’achat : Carrefour lance une assurance pour faire ses courses en cas de «coups durs»

OceanProd/Adobe Stock

Une «garantie pouvoir d’achat». Voici la dernière mesure lancée par le géant de la grande distribution Carrefour. Avec CNP Assurances, l'enseigne souhaite ainsi proposer à ses clients une couverture pour leurs courses alimentaires en cas de «coups durs». «Il s’agit de protéger le budget alimentation des ménages lors d’aléas de la vie qui peuvent générer des pertes de revenus», a expliqué l’entreprise au Parisien, mardi 5 décembre.

Après un appel d’offres lancé fin 2022, Carrefour a choisi CNP Assurances, qui avait créé la garantie Courses+ pour la banque en ligne Floa et le groupe Casino, l’année dernière. «C’est un type de garantie qui rentre dans la catégorie des assurances affinitaires, dans le même esprit que ce que nous faisons en assurance emprunteur», a détaillé auprès de nos confrères Thomas Chardonnel, directeur des partenariats France chez CNP Assurances.

L’assurance proposée par Carrefour se décline en deux formules, avec à chaque fois deux niveaux de garantie. En déboursant 2,90 euros ou 3,90 euros par mois, la formule «Courses protect’» permet, en cas d’incapacité ou de perte de travail, d’obtenir un bon d’achat de 75 à 150 euros chaque mois, valable uniquement dans les enseignes du groupe. Avec une indemnité de 500 euros en cas d’invalidité lourde ou de perte d’autonomie.

La formule «Budget protect’», pour 5,90 euros ou 8,90 euros mensuels, propose, elle, un versement de 300 et 500 euros mensuels en cas d’incapacité ou de perte d’emploi, avec une indemnisation de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ikea lance un drôle de produit pour vos tables de fêtes de Noël
Stellantis vise un million de voitures par an en Italie, mais réclame des subventions
Sanofi mise sur la R&D, le dupixent et les vaccins pour doper sa croissance et remonter en Bourse
CAC 40 : la Bourse en berne, la Chine et Moody's plombent l'ambiance
Danone en négociations exclusives avec Ferrero : Michel et Augustin pourrait passer sous pavillon italien