La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 110,89
    -650,59 (-1,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Pourquoi le prix des voitures risque fort de s’envoler en 2022

·2 min de lecture
Pourquoi le prix des voitures risque fort de s’envoler en 2022

En raison de nouvelles normes imposées par l'Europe aux constructeurs automobiles, le tarif des voitures devrait sensiblement augmenter l’année prochaine. Au grand dam des automobilistes.

Votre voiture est sur le point de vous lâcher ? Si vous le pouvez, n’attendez pas l’année prochaine pour en changer. Il est fort possible que cela vous coûte plus cher. À partir de mai 2022, tous les modèles en circulation dans l’Union européenne devront être équipés d’une série de technologies visant à réduire le nombre de morts sur les routes. Freinage d’urgence, adaptateur de vitesse, boîte noire dans le véhicule… Tous les constructeurs devront se plier à ces nouvelles règles imposées par le Parlement européen. Et, comme souvent, c'est le client qui paiera une (grosse) partie de la facture.

VIDÉO - 5 choses à savoir sur Tesla

"Les nouvelles normes de sécurité imposées par Bruxelles vont renchérir les voitures de 200 à 300 euros en 2022", affirme Gilles Le Borgne, directeur de l’ingénierie de Renault, dans Challenges. Le surcoût pourrait avoisiner les 1 000 euros par véhicule avec l’entrée en vigueur des normes d’anti-pollution Euro 7 prévues dans quatre ou cinq ans. "Pour les normes d’anti-pollution Euro 7 prévues début 2026, ce sera 1 000 euros supplémentaires", prévient Gilles Le Borgne. D’ici 2026, les constructeurs auront l’obligation de réduire les polluants de 60 à 90 % et réguler des polluants jusqu'ici tolérés. Face à ce nouveau tour de vis de l’UE, Audi a d’ores et déjà prévu de présenter sa dernière voiture équipée d’un moteur à combustion en 2026.

Une voiture sur cinq vendue en France est hydrique ou électrique

S’il est acquis que la décennie actuelle sera celle de la transition énergétique de l’automobile, elle ne sera pas sans conséquences pour le portefeuille des automobilistes. "Hybride ou électrique, ça sera beaucoup plus cher qu’un véhicule à moteur 1,0 d’il y a dix ans. C’est plusieurs milliers d’euros supplémentaires en coût de revient", estime l’ingénieur chez Renault. 

>> Inscrivez-vous à notre newsletter "Yahoo Pour Vous" pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

En 2021, les tarifs des voitures électriques, même avec les bonus, restent largement supérieurs aux modèles "traditionnels". Mais la courbe pourrait bien s’inverser ces prochaines années avec la démocratisation et la production de masse des véhicules à batterie. Est-ce pour demain ? Plutôt pour après-demain. Si les Français ont très largement amorcé le virage de l'hybride et de l'électrique, ces modèles ne représentaient que 20% des ventes dans l’Hexagone en 2020, soit une voiture sur cinq. Preuve que la route est encore longue.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles