La bourse ferme dans 4 h 30 min
  • CAC 40

    6 740,18
    -13,79 (-0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 981,96
    -2,54 (-0,06 %)
     
  • Dow Jones

    34 395,01
    -194,76 (-0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0540
    +0,0011 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    1 811,80
    -3,40 (-0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    16 134,41
    -212,70 (-1,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    403,86
    -2,29 (-0,56 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,25
    +0,03 (+0,04 %)
     
  • DAX

    14 528,00
    +37,70 (+0,26 %)
     
  • FTSE 100

    7 544,18
    -14,31 (-0,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 482,45
    +14,45 (+0,13 %)
     
  • S&P 500

    4 076,57
    -3,54 (-0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2280
    +0,0023 (+0,19 %)
     

Pourquoi les prix des voitures d'occasion augmentent-ils ?

Des véhicules d'occasion chez un concessionnaire à Vigneux-de-Bretagne, près de Nantes, France, en juin 2022 (Crédits : REUTERS/Stephane Mahe). (REUTERS/Stephane Mahe)

Acheter une voiture d'occasion coûte en moyenne 20% plus cher qu'il y a un an, d'après plusieurs concessionnaires et plateformes de vente en ligne. Pour certains modèles, la seconde main atteint les prix du neuf.

Le marché de l'occasion est souvent synonyme de bonnes affaires, mais celui des automobiles réserve quelques surprises en cette rentrée. Les prix des voitures de seconde main sont en hausse depuis un an, et pour certains modèles ils sont même plus élevés que le neuf.

Pénurie de semi-conducteurs

Pour comprendre ce phénomène, il faut remonter à la crise du coronavirus. La pandémie mondiale a fait exploser la demande de semi-conducteurs, des micro composants indispensables à la fabrication d’appareils électroniques et de voitures.

La production de véhicules neufs est sérieusement ralentie par cette pénurie de semi-conducteurs et les délais de livraison pour un véhicule neuf ont été rallongés de plusieurs mois. Par conséquent, le stock de voitures d’occasion à la vente a diminué, tirant les prix vers le haut.

Les véhicules trop polluants bannis des ZFE

Mais cette pénurie mondiale n’est pas le seul facteur : la mise en place dans de nombreuses villes d’une zone à faible émission (ZFE), contraint des automobilistes à changer de véhicule, si leur modèle actuel ne remplit pas les critères pour pouvoir circuler. À Lyon, Grenoble, Toulouse, Paris ou Dijon, les véhicules plus polluants sont peu à peu interdits de rouler.

De nombreux automobilistes se tournent dont vers le marché de l’occasion, et ils veulent s’équiper rapidement, car certaines restrictions entrent en vigueur ces prochains mois.

Duster, Sandero, Clio et 208 ont la côte

Résultat, les prix sont en hausse de 20% en moyenne sur les 18 derniers mois d’après les concessionnaires et plateforme de vente d’occasion comme le vice-président Motors chez Leboncoin interrogé par Le Parisien. Cela a même grimpé à +30% dans le Béarn, note La République des Pyrénées.

Encore plus fou : les modèles les plus demandés se vendent parfois plus cher que les neufs, comme les Duster et Sandero de la marque Dacia, les Clio de Renault ou les 208 de Peugeot, observe Le Parisien. Les acheteurs qui se tournent vers l’occasion ne font donc pas forcément de bonnes affaires, mais ils ont la garantie d’obtenir immédiatement leur véhicule, alors qu’il leur faudrait parfois attendre plusieurs mois pour une voiture sortie d’usine.

VIDÉO - Conséquence de la pénurie de semi-conducteurs, les prix des voitures d'occasion augmentent