Publicité
Marchés français ouverture 4 h 24 min
  • Dow Jones

    39 134,76
    +299,90 (+0,77 %)
     
  • Nasdaq

    17 721,59
    -140,64 (-0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    38 676,56
    +43,54 (+0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0719
    +0,0013 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    18 130,11
    -205,21 (-1,12 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 449,92
    -368,16 (-0,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 358,68
    -23,98 (-1,73 %)
     
  • S&P 500

    5 473,17
    -13,86 (-0,25 %)
     

Pourquoi ces jeunes misent sur les jeux vidéos pour leurs études ?

Gaming Paris Campus

“Vous êtes arrivés au 32ème étage.” Que l’on apprécie ou non son architecture, la vue depuis l’Arche de la Défense est impressionnante. C’est ici, dans une des ailes du bâtiment-monument qu’a tout récemment déménagé la Gaming Campus Paris, école dédiée à l’apprentissage des métiers du jeu vidéo, fondée il y a cinq ans à Lyon.

Ici, pas besoin d’être un pro de la programmation ou un fou de technologie, les bachelors et masters proposés englobent toutes les professions indispensables au secteur : marketing, communication, entrepreneuriat, management de projet, monetization et data, esport business, programmation, game artist… Seule condition : être passionné par le jeu vidéo et assez curieux pour sortir de sa zone de confort.

Erroline, 25 ans, est ce que l’on appelle une alumni. Diplômée il y a deux ans d’un master d’entrepreneuriat et management à la Gaming Campus de Lyon, après avoir suivi une licence professionnelle en conception de jeu vidéo et média interactifs à Tahiti, elle est actuellement associate release manager à Focus Entertainment, société française d'édition et de distribution de jeux vidéo. Comme beaucoup d’enfants passionnés de jeux vidéos, Erroline a d’abord voulu être testeuse. C’est un rôle essentiel dont la mission est d'analyser et d'identifier les anomalies de la production d'un jeu avant sa commercialisation. Mais atteindre ce job de rêve, qui ne nécessite pas de formation particulière, requiert d’avoir un bon carnet d’adresses dans le milieu et beaucoup de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Michelin, Stellantis… voici les recrutements prévus dans l’automobile en France en 2023
Lettre de motivation pour un stage de troisième : conseils et modèle gratuit
Face à l’inflation, quatre kinés racontent pourquoi ils jettent l’éponge
Expatriation : 12 pays à privilégier pour partir travailler en 2023
Salaires dans la fonction publique : de premières annonces sur les revalorisations le 12 juin ?