La bourse ferme dans 32 min
  • CAC 40

    6 659,58
    +12,27 (+0,18 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 933,93
    +12,66 (+0,32 %)
     
  • Dow Jones

    33 759,28
    -22,20 (-0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,0541
    -0,0019 (-0,18 %)
     
  • Gold future

    1 807,70
    +6,20 (+0,34 %)
     
  • BTC-EUR

    16 308,88
    +139,23 (+0,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,87
    -1,38 (-0,34 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,30
    +0,84 (+1,18 %)
     
  • DAX

    14 347,15
    +82,59 (+0,58 %)
     
  • FTSE 100

    7 476,51
    +4,34 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    11 106,76
    +24,76 (+0,22 %)
     
  • S&P 500

    3 967,32
    +3,81 (+0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    27 901,01
    +326,58 (+1,18 %)
     
  • HANG SENG

    19 900,87
    +450,64 (+2,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,2293
    +0,0055 (+0,45 %)
     

Pourquoi Christian Estrosi a écrit à Netflix à propos du film "Athena"

PIXABAY

Un film diffusé sur Netflix serait-il à l'origine d'une vague de feux d'artifice sauvages en France ? C'est en tout cas l'avis de la mairie de Nice qui a invité les Français à boycotter le film Athena de Romain Gavras qui raconte de manière fictionnelle un embrasement dans une cité HLM de France. Le maire de Nice fait ainsi le lien entre la diffusion du film sur Netflix et la vague de tirs de mortiers qui sévit dans plusieurs villes de France, comme le relate Nice Matin ce vendredi.

"Je n’ai pas vu ce film et je vous invite à ne pas aller le voir !" lance ainsi Anthony Borré, premier adjoint du maire de Nice. Selon lui, le long-métrage de Romain Gavras agit comme un catalyseur : "On a une recrudescence de tirs de mortiers et de feux d’artifice clandestins depuis trois semaines, un mois, dans beaucoup de quartiers et pas seulement dans les cités HLM. Toutes les villes de France sont concernées. Il semblerait que ce film donne de mauvaises idées à certains…"

La mairie de Nice n'hésite pas à fustiger la politique artistique de Netflix : "Nous avons écrit à la plateforme : il serait bon de faire preuve d’un peu de sens des responsabilités ! Nous voulons qu’une mise en garde soit diffusée avant la projection du film." Dans un communiqué diffusé ce vendredi et repris par Nice Matin, Christian Estrosi et son adjoint ont appelé le préfet à "une offensive forte à l’approche des fêtes de fin d’année" sur le sujet des tirs de mortiers. "Nous savons combien ces fêtes sont propices à ce type (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Gaz à effet de serre : l'UE rejette des reculs "inacceptables" de la présidence égyptienne à la COP27
Les chiffres aberrants de la Coupe du monde au Qatar
Theranos : Elizabeth Holmes est condamnée à 11 ans de prison
La demi-part fiscale "effectivement" étendue à toutes les veuves d'anciens combattants
Expulsé de son domicile par sa fille, un septuagénaire contraint à vivre dans un mobil-home