Publicité
La bourse ferme dans 1 h 1 min
  • CAC 40

    7 633,59
    -90,73 (-1,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 992,61
    -50,41 (-1,00 %)
     
  • Dow Jones

    40 157,58
    +156,68 (+0,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,0918
    +0,0008 (+0,08 %)
     
  • Gold future

    2 426,40
    +5,70 (+0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 552,93
    +2 900,97 (+5,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 308,11
    +39,16 (+3,09 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,82
    -0,39 (-0,47 %)
     
  • DAX

    18 612,47
    -135,71 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    8 175,12
    -77,79 (-0,94 %)
     
  • Nasdaq

    18 549,54
    +151,10 (+0,82 %)
     
  • S&P 500

    5 646,08
    +30,73 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,32 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 015,94
    -277,44 (-1,52 %)
     
  • GBP/USD

    1,2989
    -0,0001 (-0,01 %)
     

Pourquoi les bouches d'égout sont la nouvelle cible des voleurs ?

Wikimedia Commons

Un gang de voleurs de grilles de bouches d'égout sévit-il en Île-de-France ? La question se pose après la disparition mystérieuse d'une vingtaine de grilles la semaine passée, dans la nuit du 10 au 11 janvier, rapporte Le Parisien. Dans le détail, en Essonne, Yerres s'en est fait dérober neuf et Crosne trois. Dans le Val-de-Marne, Valenton s'en est fait voler sept, Villeneuve-Saint-Georges quatre, Limeil-Brévannes trois et Sucy-en-Brie certaines également. Si des plaintes doivent être déposées, une question se pose : pourquoi ces bouches d'égout sont-elles les cibles des voleurs ?

Des voleurs intéressés par des grilles ? D'autres qui pourraient revendre la fonte ? Nul ne sait pour le moment, mais cela pose des problèmes financiers et sécuritaires pour les communes. À Valenton par exemple, le directeur des services techniques a dû sécuriser les lieux à cause du trou laissé sur la chaussée, et a également contacté le syndicat gérant les réseaux d'assainissement et d'eaux pluviales (Syage). Car en bord de trottoir, si un passant ne fait pas attention, il peut finir sa course dans le trou. Sans compter les accidents potentiels pour les deux roues, rappelle le maire de Crosne, et de possibles dommages sur les roues des voitures.

Les communes ont donc dû mettre des plots ou des barrières autour des trous afin de sensibiliser en attendant que d'autres grilles soient installées. Selon le Syage, cette vingtaine de grilles manquantes va coûter la bagatelle de 25.000 euros, et les réparations (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Streaming : fraudes massives sur les plateformes d'écoutes
Elle vendait des voyages de rêve à des prix défiant toute concurrence, il s'agissait d’une arnaque pyramidale
Air France : leur avion est annulé, les passagers refusent de quitter l'aéroport
Ouverture de Davos : l'ONG Oxfam veut "abolir" les milliardaires
De nouveaux droits pour certains retraités, des économies de chauffage possibles dans les copropriétés… Le flash éco du jour