La bourse ferme dans 6 h 6 min
  • CAC 40

    6 614,03
    -17,12 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 112,90
    -9,53 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1945
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • Gold future

    1 783,50
    +6,80 (+0,38 %)
     
  • BTC-EUR

    28 795,87
    +743,55 (+2,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    823,80
    +37,18 (+4,73 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,15
    -0,15 (-0,20 %)
     
  • DAX

    15 552,57
    -36,66 (-0,24 %)
     
  • FTSE 100

    7 113,25
    +3,28 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 288,22
    +405,76 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3915
    -0,0006 (-0,04 %)
     

Pourquoi le billet de 50 euros profite de la crise du Covid

·1 min de lecture
Planche de billets de 50 euros mis en circulation le 4 avril 2017
Planche de billets de 50 euros mis en circulation le 4 avril 2017

C’est un particularisme en voie de disparition. Historiquement, les Français se sont distingués de certains de leurs voisins de la zone euro, notamment des Allemands, par une nette préférence pour les petites coupures, en particulier pour les billets de 10 et 20 euros. C’est en train de changer. Dans une récente publication (1), la Banque de France constate une évolution des habitudes de paiement dans l’Hexagone, « avec une utilisation croissante de coupures de plus haute dénomination, comme le billet de 50 euros ».

Cette tendance n’est pas complètement nouvelle. Entre 2016 et 2020, la part des 50 euros sortant des guichets de la Banque de France a régulièrement augmenté, passant de 20 à 27%. Dans le même temps, les 20 euros ont stagné autour de 39%, tandis que le 10 euros passait de 34 à 30%. Cette progression du 50 euros a toutefois été accélérée par la crise du Covid : +2,5 points de hausse sur la seule période 2019-2020. Résultat : la valeur moyenne du billet sortant des guichets de la Banque de France (25,70 euros en 2020) a fortement augmenté : +70 centimes, contre 16 centimes par an en moyenne sur la période 2013-2019.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- PEL : pourquoi la banque veut-elle la peau de mon plan épargne logement ?
- Mutuelle : 3 Français sur 4 prévoient une hausse des tarifs à cause du Covid
- Don aux associations : êtes-vous plus généreux plus que la moyenne ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles