La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 267,68
    -316,25 (-1,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

Pourquoi les bénéficiaires du RSA sont moins couverts par une complémentaire santé ?

Les bénéficiaires des minima sociaux ont moins recours aux complémentaires santé que le reste de la population. Le constat est dressé par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) dans son étude publiée ce 21 juin. Cet organisme, dépendant entre autres du ministère de la Santé, révèle ainsi qu’en 2017, les 6,6 millions de personnes bénéficiaires des minima sociaux étaient moins couvertes par une complémentaire santé (87%) que l’ensemble de la population (96%). Encore moins bien logés, 81% des bénéficiaires du RSA sont couverts par une complémentaire, privé ou publique.

Ainsi, 19% d’entre eux (bénéficiaires du RSA) ne disposent pas non plus d’une couverture santé complémentaire publique. Cela en dépit des deux dispositifs spécifiques visant à leur faciliter l’accès à une assurance santé : la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) et l’aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS).

Au 1er novembre 2019, ces deux aides ont été fusionnées pour aboutir à la complémentaire santé solidaire (CSS). Cette assurance maladie complémentaire publique vise les personnes aux ressources modestes. Elle entend aussi englober davantage de bénéficiaires (10 millions, contre seulement 7,5 millions du temps des deux aides distinctes). Si en théorie, tous les Français touchant les minimas sociaux y sont éligibles, une partie significative d’entre eux n’ont pas bénéficié du dispositif. Fin 2018, seulement 67 % des bénéficiaires du RSA de la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : vers un troisième rappel vaccinal pour les plus fragiles ?
La justice condamne Laurent Ruquier à verser une grosse somme à son ex-productrice Catherine Barma
La collection personnelle du grand couturier Hubert de Givenchy vendue une fortune aux enchères
Ses abonnés l'empêchent de dormir, il gagne une fortune sur TikTok
Les millions récupérés après la vente de sa médaille du Nobel de la paix iront aux enfants ukrainiens

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles