La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 823,45
    -210,22 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 161,35
    +121,67 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    29 018,33
    -272,68 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,1910
    -0,0223 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    28 558,59
    +121,75 (+0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    31 661,75
    -1 053,53 (-3,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    937,00
    -32,88 (-3,39 %)
     
  • S&P 500

    4 221,86
    -1,84 (-0,04 %)
     

Policier tué à Avignon: "le temps n’effacera rien", promet le directeur général de la police

·1 min de lecture
Frédéric Veaux, directeur général de la police nationale.  - Ludovic Marin
Frédéric Veaux, directeur général de la police nationale. - Ludovic Marin

"Nous allons faire face à cette nouvelle épreuve. Unis et solidaires, nous formons un collectif indestructible face au mal." C'est la citation que la police nationale a choisi de mettre en exergue du communiqué publié ce jeudi soir sur Twitter, au lendemain du meurtre d'un policier à Avignon, lors d'un contrôle lié à un trafic de stupéfiants. Le texte, adressé à l'ensemble des personnels de la police nationale, est signé de son directeur, Frédéric Veaux.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Nous nous reconnaissons en lui"

"Notre peine, notre chagrin, notre douleur sont immenses. Notre colère aussi", commence-t-il. Après avoir consacré ses pensées à la victime, sa famille, ses proches et ses collègues, Frédéric Veaux promet: "Nous n’oublierons pas. Le temps n’effacera rien." "Le brigadier de police Eric M. a été tué lâchement, par surprise, en accomplissant son devoir comme des milliers d’entre vous, chaque jour, chaque nuit, protégeant les personnes et les biens, luttant avec conviction et courage contre les délinquants et les criminels", ajoute-t-il.

Il fait alors l'éloge du brigadier: "Nous nous reconnaissons en lui, dans ses valeurs, ses qualités personnelles et professionnelles, le sens qu’il donnait à sa vie, son métier et son engagement." "Je mesure à quel point cet acte abominable vous touche au cœur autant qu’il me bouleverse humainement et très personnellement", écrit encore Frédéric Veaux.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles