La bourse ferme dans 3 h 14 min
  • CAC 40

    6 245,52
    -107,42 (-1,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 622,61
    -68,13 (-1,85 %)
     
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,0522
    +0,0056 (+0,54 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    +12,20 (+0,67 %)
     
  • BTC-EUR

    27 999,82
    -463,27 (-1,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    655,47
    -15,21 (-2,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,02
    -1,57 (-1,43 %)
     
  • DAX

    13 801,09
    -206,67 (-1,48 %)
     
  • FTSE 100

    7 285,25
    -152,84 (-2,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     
  • Nikkei 225

    26 402,84
    -508,36 (-1,89 %)
     
  • HANG SENG

    20 120,68
    -523,60 (-2,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2414
    +0,0071 (+0,58 %)
     

Plombiers, menuisiers, serruriers : les artisans dont les devis flambent le plus vite

Le 24 février dernier, l’invasion russe a démarré en Ukraine. Par ricochet, en France, les problèmes d’approvisionnement en matériaux se sont indirectement accumulés pour les propriétaires sur les chantiers. Des hausses de prix des devis, des retards, voire même des arrêts forcés faute de trouver les bons matériaux pour poursuivre les travaux… La Capeb, le principal syndicat patronal des artisans du bâtiment, a commandé une étude auprès de 1.700 de ses artisans afin de tirer un bilan des conséquences de ces tensions imprévisibles. Premier enseignement chiffré par la Capeb : la hausse des prix. L’étude, qui compare les prix des matériaux entre début janvier et début avril 2022, montre ainsi une augmentation moyenne de 18% en seulement trois mois. L’accélération est fulgurante : en un trimestre, les prix ont ainsi flambé aussi vite que sur l’ensemble de l’année 2021. “Le caractère brutal de cette hausse a interpellé nos artisans. C’est un choc”, fait remonter Jean-Christophe Repon, le président de l’organisation patronale. Sans surprise, de nombreux professionnels réajustent à la hausse leurs tarifs. C’est ainsi que le prix moyen d’un devis, selon la Capeb, a déjà grimpé de 5,4% sur le premier trimestre 2022, et de 11,5% si l’on compare aux devis signés au début d’année 2021.

Mais surtout, relève la Capeb, tous les professionnels n’ont pas surfacturé ces aléas de la même manière. Ainsi, les professions dont le montant des devis dépend le plus des approvisionnements en matériel (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi le métier de mandataire immobilier séduit autant
Rénovation énergétique : la diminution des aides entraîne un effondrement de la demande
Immobilier : que valent les services de vente instantanée ?
Comment l’agence immobilière Gestia Solidaire aide les plus fragiles à se loger
Économies d’énergie : installer une pompe à chaleur, une fausse bonne idée ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles