Marchés français ouverture 25 min
  • Dow Jones

    30 996,98
    -179,02 (-0,57 %)
     
  • Nasdaq

    13 543,06
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    28 822,29
    +190,84 (+0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,2182
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    30 102,55
    +654,70 (+2,22 %)
     
  • BTC-EUR

    27 297,44
    -192,28 (-0,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    674,25
    -2,65 (-0,39 %)
     
  • S&P 500

    3 841,47
    -11,60 (-0,30 %)
     

Calendrier, logistique, premiers bénéficiaires : les coulisses du plan vaccin qui se prépare

·1 min de lecture

Après le feu d'artifice de communiqués des laboratoires pharmaceutiques et alors qu'en Allemagne la campagne de vaccination se raconte déjà comme une série télé, seules quelques bribes du plan français ont filtré. Emmanuel Macron a annoncé un top départ pour fin décembre-début janvier ; et depuis, rien ou presque. Mais en coulisse, les préparatifs ont avancé. La Haute Autorité de santé (HAS), organisme indépendant du gouvernement, dévoilera lundi ses préconisations sur la mise en œuvre du dispositif, et principalement sur les populations qui devront être vaccinées en priorité. Car les doses vont arriver au compte-gouttes, du moins durant les premières semaines de 2021. Les conclusions de la HAS, nourries par une analyse critique des données fournies par les industriels sur leurs vaccins respectifs, constituent la clé de voûte de la stratégie vaccinale du gouvernement - qui sera également présentée cette semaine.

Les grandes lignes d'un plan évolutif, dont un acteur qualifie la logistique d'"effrayante", sont déjà tracées. Elles ont été transmises à la Commission européenne, qui supervise les commandes pour l'ensemble des pays de l'Union. À l'intérieur de nos frontières, la "task force vaccin", ce groupe de hauts fonctionnaires placés sous l'autorité directe du Premier ministre, se chargera ensuite de la faire évoluer au fil des mois.

Lire aussi - Covid-19 : les secrets de la task force gouvernementale qui prépare l'arrivée du vaccin

Le candidat vaccin (on appelle ainsi les pr...


Lire la suite sur LeJDD