La bourse ferme dans 5 h 46 min
  • CAC 40

    7 046,22
    -35,79 (-0,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 136,99
    -21,64 (-0,52 %)
     
  • Dow Jones

    33 717,09
    -260,99 (-0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0828
    -0,0028 (-0,26 %)
     
  • Gold future

    1 919,90
    -19,30 (-1,00 %)
     
  • BTC-EUR

    21 145,51
    -514,12 (-2,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    519,11
    -18,76 (-3,49 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,76
    -1,14 (-1,46 %)
     
  • DAX

    15 036,23
    -89,85 (-0,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 732,12
    -52,75 (-0,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 393,81
    -227,90 (-1,96 %)
     
  • S&P 500

    4 017,77
    -52,79 (-1,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 327,11
    -106,29 (-0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 842,33
    -227,40 (-1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2319
    -0,0035 (-0,28 %)
     

Crédit immobilier : faut-il ouvrir au plus vite un PEL à 1% pour bloquer un prêt à 2,20% ?

Des économies
Des économies

Avec la hausse à venir du rendement du plan épargne logement (PEL), certains vont être tentés de casser leur PEL rapportant 1% pour en ouvrir un à 2%, taux de rémunération au 1er janvier 2023. Mais ce plan est et reste un produit d'épargne logement, qui ouvre droit à un « prêt PEL ». Or plus la rémunération du plan est basse, plus le taux maximum du crédit obtenu via ce dispositif est bas. En clair : un crédit à 2,20% maximum pour tous ceux qui disposent d'un PEL rémunéré à 1%. Ce taux de crédit de 2,20% n'a rien d'une aubaine... mais il est bloqué sur la durée. Avec la remontée actuelle des taux immobiliers, se ménager ainsi une option sur un crédit à 2,20% n'est pas dénué de sens.

Alors, faut-il paradoxalement vous empresser de ne surtout pas casser votre PEL pour conserver cette option ? Voire vous presser d'ouvrir un PEL rémunéré à 1%, histoire de poser une option sur ce crédit à 2,20% ? Pas si sûr... Ce qu'il faut savoir sur ce prêt PEL qui n'est pas une aubaine pour tout le monde.

Qui peut emprunter à 2,20% ?

Tous ceux qui ont un PEL rémunéré à 1% (brut, soit 0,70% net de toute fiscalité). Ce taux de 2,20% est le plafond auquel les banques peuvent accorder un prêt PEL aux détenteurs de plans rémunérés à 1%. L'écart entre le rendement de l'épargne et le taux d'emprunt correspond aux « frais de gestion » et « frais financiers », lesquels sont fixés au maximum à 1,20% pour les plans les plus récents, et 1,70% avant janvier 2015. Voici les taux maxi des prêts épargne logement auxquels donnent droit les plans ouverts au cours de la dernière décennie.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Plan épargne logement : qui a intérêt à ouvrir le nouveau PEL à 2% ?
- Boursorama : ce nouveau placement vous promet du 2,35% net par an sans risque
- Coupure de courant : pourrez-vous retirer de l'argent au DAB de votre banque ?