Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,53 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0693
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    +3,50 (+0,15 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 627,97
    -487,50 (-0,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 313,81
    -46,52 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,14 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,68 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,24 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,53 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,78 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2644
    -0,0016 (-0,13 %)
     

Le Pixel Fold et la Pixel Tablet coûtent trop cher pour être incroyables

Avec ses smartphones Pixel, Google a pris l’habitude de proposer des produits aux excellents rapports qualité-prix, pour concurrencer les appareils élitistes d’Apple et de Samsung. Son mobile pliant et sa tablette-enceinte dérogent à cette règle, puisqu’ils attaquent le marché par le haut.

Google est-il victime d’un excès de confiance ? Prudent avec ses smartphones Pixel, qu’il n’a jamais tenté de vendre à un tarif trop élevé, le géant du web vient de franchir un cap, avec deux des trois nouveaux appareils qu’il annonce le 10 mai, lors de sa conférence I/O 2023.

Aux côtés d’un Pixel 7a très compétitif, bien que plus cher que son prédécesseur (509 euros), Google vient de dévoiler le Pixel Fold, un smartphone pliant à 1 899 euros, et la Pixel Tablet, une tablette capable de se transformer en une enceinte connectée à 679 euros. Ces deux produits sont extrêmement alléchants, mais Google en vendra-t-il beaucoup ?

Pixel Fold : une démonstration technologique, sans potentiel commercial

Au vu du positionnement habituel des smartphones Pixel, l’arrivée de Google aurait pu donner un vrai coup de boost au secteur des smartphones pliants. Face à un Samsung presque seul (même si Oppo, Xiaomi et Vivo misent aussi sur cette technologie), l’Américain qui, rappelons-le, est le créateur d’Android, avait tout pour donner envie à des millions de personnes de franchir le cap.

[Lire la suite]