La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    40 474,08
    -88,21 (-0,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

PIB par habitant : où se situe la France par rapport aux autres pays du monde ?

Cyprien Tardieu
·3 min de lecture
PIB par habitant : où se situe la France par rapport aux autres pays du monde ?

Les Français restent globalement moins riches que leurs voisins allemands et britanniques.

Comment mesurer le niveau de vie d’un pays ? Obtenu en divisant le PIB par la population d’une nation, le PIB par habitant permet d’établir une hiérarchie et comparer la richesse moyenne des populations. Si ce chiffre n’est qu’une moyenne et ne permet pas de rendre compte des inégalités au sein d’un même pays, il reste un excellent indicateur de l’écart de développement entre les pays en ces temps de Covid-19.

Le Luxembourg devant, la France pas dans le top 20

En considérant cet unique critère, le Luxembourg arrive très largement en tête du classement établi par le FMI. Avec un PIB par tête de 109 100 euros, les habitants du Grand-Duché sont les seuls à dépasser la barre symbolique des 100 000 euros en 2021. Bien que première puissance mondiale, les États-Unis se classent "seulement" au cinquième rang avec un PIB par habitant de 56 550 dollars. 

À LIRE AUSSI >> Salaire minimum : où se situe la France par rapport aux autres pays du monde ?

Loin derrière, en dehors du top 20, vient la France en 24e position. Son PIB par habitant est estimé à 37 250 euros par habitant. Les Français sont légèrement moins bien lotis que les Allemands (16e, 42 900 euros) et les Britanniques (23e, 38 360 euros). En revanche, ils devancent leurs voisins italiens (27e, 29 000 euros) et espagnols (33e, 25 700 euros).

VIDÉO - Confinement : quel coût pour l’économie ?

Avantage aux pays les moins peuplés

La logique est imparable : plus il y a de monde pour se partager le gâteau, moins la part attribuée à chacun est grande. C’est la raison pour laquelle certains géants (Chine, Brésil, Russie, Mexique, Japon…) ne jouent pas les premiers rôles à l’inverse des pays à la population (beaucoup) plus modeste. Suisse, Irlande, Norvège, Singapour, Danemark, Qatar… Le point commun entre ces pays du top 10 ? Aucun ne recense plus de 10 millions d’habitants. S’il fallait un symbole, il s’appellerait sûrement l’Islande. Avec ses 340 000 âmes, les Islandais sont huitièmes avec une moyenne de 54 000 dollars par tête.

Un écart abyssal aux extrémités

Comme presque toujours dans ce type de classement, les pays sud-américains et africains sont largement sous-représentés. L’Uruguay (54e, 12 960 euros) et le Chili (55e, 12 930 euros), pays les mieux classés du continent ne s’immiscent même pas dans le top 50. C’est encore pire pour l’Afrique dont le meilleur représentant, les Seychelles, se place à la 70e place parmi l’ensemble des pays analysés. Quoiqu’il en soit, le fossé entre les deux extrêmes n’en finit plus de se creuser. Le Luxembourg possède un PIB par habitant quasiment 500 fois supérieur à celui du pays le plus pauvre au monde, le Burundi.

Il n’y a pas de raison de voir les choses bouger dans un futur proche même si certaines économies pourraient vite se retrouver en difficulté. "Les économies les plus riches du monde resteront probablement au sommet dans un avenir prévisible, même si certaines pourraient connaître un plateau de croissance. Au Japon, par exemple, le marché intérieur commence à se contracter en raison du vieillissement de la population", indique Statista.

Ce contenu peut également vous intéresser :