La bourse ferme dans 4 h 58 min
  • CAC 40

    6 680,03
    -96,22 (-1,42 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 040,60
    -68,91 (-1,68 %)
     
  • Dow Jones

    35 135,94
    +236,60 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1358
    +0,0065 (+0,58 %)
     
  • Gold future

    1 797,80
    +12,60 (+0,71 %)
     
  • BTC-EUR

    50 436,57
    -216,02 (-0,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 449,24
    +20,31 (+1,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,07
    -1,88 (-2,69 %)
     
  • DAX

    15 043,09
    -237,77 (-1,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 025,87
    -84,08 (-1,18 %)
     
  • Nasdaq

    15 782,83
    +291,18 (+1,88 %)
     
  • S&P 500

    4 655,27
    +60,65 (+1,32 %)
     
  • Nikkei 225

    27 821,76
    -462,16 (-1,63 %)
     
  • HANG SENG

    23 475,26
    -376,98 (-1,58 %)
     
  • GBP/USD

    1,3342
    +0,0031 (+0,23 %)
     

Perdu, ce randonneur a ignoré les secours et leur numéro inconnu

·2 min de lecture
Dans le Colorado, un randonneur s'est perdu et n'a jamais répondu aux secours qui le cherchaient car il ne reconnaissait pas le numéro qui tentait de le joindre (photo d'illustration prise en Ukraine). (Photo: Mny-Jhee / iStock / Getty Images Plus)
Dans le Colorado, un randonneur s'est perdu et n'a jamais répondu aux secours qui le cherchaient car il ne reconnaissait pas le numéro qui tentait de le joindre (photo d'illustration prise en Ukraine). (Photo: Mny-Jhee / iStock / Getty Images Plus)

ÉTATS-UNIS - Si vous vous perdez lors d’une marche en montagne, mieux vaut décrocher votre téléphone quand il sonne. Voici la leçon à retenir de la mésaventure d’un randonneur dont l’identité reste pour l’heure gardée secrète, qui était parti se promener dans le Colorado, aux États-Unis.

L’histoire est relatée sur Facebook par le LCSAR, les secours du comté où se trouve le mont Elbert, objectif de la virée du fameux randonneur, et est rapportée par nos confrères américains de CNN.

Le 18 octobre dernier, les secours ont donc été contactés après qu’un promeneur n’a toujours pas donné de signe de vie plus de douze heures après être parti, soit bien plus longtemps que le temps nécessaire pour effectuer la boucle qu’il devait emprunter.

Plusieurs équipes de secouristes ont alors été déployées pour fouiller les zones particulièrement ardues, certaines passant une partie de la nuit à la recherche du disparu. En échec, les secours ont également tenté de le joindre sur son téléphone portable, mais là encore sans réussite. Puis à 9h30 du matin, soit plus de 24 heures après le départ du randonneur, ils ont appris que celui-ci était de retour dans l’établissement où il logeait.

“Un point intéressant dans tout cela, c’est que la personne a ignoré de nombreux coups de téléphone de notre part parce qu’il ne reconnaissait pas le numéro”, déplore le LCSAR sur Facebook. “Si vous réalisez que vous avez beaucoup trop marché par rapport à l’itinéraire prévu et que vous commencez à recevoir de nombreux coups de téléphone d’un numéro inconnu, s’ils vous plaît décrochez. Ce pourrait être une équipe de secouriste qui veut juste s’assurer que tout va bien...”

Une fois l’incident résolu, les secours ont fini par comprendre ce qu’il s’était passé. Perdu, le promeneur s’était retrouvé à errer dans la nuit pour tenter de retrouver son sentier. Après avoir récupéré un chemin balisé, il avait passé de longues heures de point de départ en point de départ de différentes promenades jusqu’à retrouver le sien et donc son véhicule. Et de rappeler qu’en randonnée, il ne suffit pas de miser sur le fait de retracer ses propres pas dans la neige: le vent peut les effacer et vous laisser seul au milieu la nature. Pas forcément avec du réseau téléphonique en plus...

À voir également sur le HuffPost: Ces “randonneurs invraisemblables” sont des randonneurs comme les autres

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles