La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 950,62
    +595,68 (+1,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Pas-de-Calais : un couple déclare être séparé pendant trois ans pour frauder la CAF

·1 min de lecture
Un couple d’Avionnais est soupçonné d’avoir réalisé une fraude au RSA pendant trois ans. (Photo d'illustration PHILIPPE HUGUEN/AFP via Getty Images)

Un couple originaire d'Avion (Pas-de-Calais), est soupçonné d'avoir fait une fausse déclaration pour toucher le RSA entre 2017 et 2019.

Un couple de trentenaires avec enfants est soupçonné d'avoir réalisé une fraude au RSA (revenu de solidarité active) durant trois ans, rapporte La Voix du Nord

Le couple se serait déclaré séparé à la CAF en 2017. Alors déjà éligibles au RSA en tant que couple, les deux individus voient leurs versements se dédoubler, jusqu'en 2019. La caisse d'allocations a finalement découvert qu'ils ne s'étaient jamais séparés. 

Après la plainte de la CAF, ils devront rembourser par échelonnement la somme due dans les semaines à venir. Le préjudice est estimé à 21 520 euros.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles