Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,47 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 399,10
    -57,30 (-2,33 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 944,86
    +89,67 (+0,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 388,71
    +57,81 (+4,34 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,87 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,26 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,61 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,72 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Paralysé, Noland Arbaugh contrôle les échecs et son ordinateur grâce à un implant cérébral Neuralink

Pixabay

Noland Arbaugh est paralysé depuis huit ans. Âgé de 29 ans, il a été le premier patient à recevoir un implant Neuralink, développé par l’entreprise d’Elon Musk, il y a un peu moins de deux mois. Mercredi 20 mars 2024, Elon Musk a donné des nouvelles du jeune homme dans une vidéo postée sur X (ex-Twitter), rapporte BFM TV. On peut voir Noland Arbaugh contrôler son ordinateur par la pensée et jouer aux échecs. «Tu vois ce curseur sur l'écran? C'est moi... C'est grâce à mon cerveau. C'est plutôt cool», se réjouit le jeune homme.

«Je veux remercier Neuralink pour ce travail, je pense que ça va changer le monde», a souligné Noland. De son côté, Elon Musk s’est félicité que le jeune homme puisse «contrôler un ordinateur et jouer à des jeux vidéo par la seule force de la pensée». Le milliardaire entend développer ses implants. À terme, ils doivent permettre de lutter contre des syndromes divers, parmi lesquels l’autisme, l’obésité, la dépression ainsi que la schizophrénie. Pour autant, le chemin est encore long pour Elon Musk et Neuralink avant que ces implants soient pleinement acceptés dans l’opinion.

Les implants font, en effet, l’objet de critiques, notamment sur le plan éthique. Neuralink a été à de multiples reprises par les autorités américaines. Finalement, ces dernières ont donné leur feu vert pour que des tests soient effectués dès le printemps 2023. Tout le débat éthique se concentre sur la volonté de Neuralink de créer des «humains augmentés». Des tests ont auparavant été (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ceta : le Sénat rejette le traité de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada
Ukraine, Russie, Israël... quels sont les pays actuellement engagés dans une économie de guerre ?
Afficher les voleurs dans les commerces sera-t-il bientôt autorisé ?
Voyage : est-il possible de savoir si votre avion est un Boeing ou un Airbus ?
CETA : décryptage de l'accord commercial avant un vote crucial au Sénat