La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 255,79
    -487,03 (-1,40 %)
     
  • Nasdaq

    13 365,14
    -36,72 (-0,27 %)
     
  • Nikkei 225

    28 608,59
    -909,71 (-3,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,2171
    +0,0037 (+0,30 %)
     
  • HANG SENG

    28 013,81
    -581,89 (-2,03 %)
     
  • BTC-EUR

    46 256,89
    -1 818,46 (-3,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 509,59
    +1 266,91 (+522,05 %)
     
  • S&P 500

    4 149,08
    -39,35 (-0,94 %)
     

“Tout paraissait légal” : Brice Hortefeux et Alain Duhamel racontent leur “repas clandestin”

·1 min de lecture

Un estime avoir été piégé tandis que l'autre n'en finit plus de s'excuser. Le repas dit clandestin, entre Brice Hortefeux et Alain Duhamel, s'est déroulé fin mars 2021 chez le chef Christophe Leroy. Si ce dernier assure n'être pas propriétaire d'un restaurant mais plutôt d'un "club privé", l'ancien ministre et l'éditorialiste n'hésitent pourtant pas à s'excuser estimant ne pas avoir respecté les consignes de ne pas se rendre dans un restaurant. Dans les colonnes de Médiapart, ils ont tous les deux raconté leur expérience lors de ce déjeuner de travail qui était initialement avoir lieu au siège des Républicains. Seulement l'ami de Nicolas Sarkozy a eu écho de ce "club privé" qui pouvait lui organiser des repas. Alors qu'il s'est interrogé sur le caractère légal de cet endroit, on l'a tout de suite rassuré.

"D'ailleurs, pour me montrer que c'est légal, elle me fait passer des documents internet, en précisant que tous les jours, c'est publié sur les réseaux sociaux. Elle m'adresse aussi un article de Ouest-France du 7 mars vantant le truc", a ainsi expliqué l'eurodéputé. De son côté, Alain Duhamel pensait rejoindre l'homme politique soit chez lui soit chez un de ses amis. "Et puis je suis monté dans ce truc-là. (...) Et puis je me suis aperçu qu'il y avait des gens qui déjeunaient. On m'a emmené tout de suite dans une petite salle à manger au fond, où nous étions trois", a-t-il raconté. Pour Brice Hortefeux, "tout paraissait légal". Le (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Jean-Michel Blanquer cas contact : le ministre a-t-il des symptômes ?
Brigitte Macron : ce surnom cocasse de deux membres du staff de la Première dame
Jean-François Delfraissy : sa réapparition surprise après sa quarantaine médiatique et ce froid avec Emmanuel Macron
On “ment un peu aux Français” : cette nouvelle vive inquiétude sur le Covid dont on n'entend pas parler
Virginia Raggi : la bourde incroyable de la maire de Rome qui voulait promouvoir sa ville !