Publicité
Marchés français ouverture 8 h 20 min
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    38 900,02
    +253,91 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0861
    +0,0012 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    18 827,35
    +218,41 (+1,17 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 113,85
    +907,91 (+1,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 498,55
    +14,36 (+0,97 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     

Paniers anti-inflation : Casino, Intermarché, Lidl... le comparatif des grandes enseignes

D3sign / Getty images

Pour lutter contre la hausse des prix, Bercy lance un "trimestre anti-inflation" avec plusieurs grandes enseignes, qui vont proposer des paniers de produits à prix serrés. Comparatif des offres qui vont vous être proposées.

Bercy en rêvait. Après avoir tenté d’imposer un panier commun anti-inflation aux grandes enseignes alimentaires, le ministère de l’Economie avait dû en rabattre ces derniers jours face à l’hostilité générale dans le secteur. Sous la pression, certains distributeurs ont tout de même accepté de participer à une opération spéciale pour lutter contre l’envolée des prix qui pèse de plus en plus sur les ménages. Ce 6 mars, Bruno Le Maire n’était pas peu fier de présenter cette initiative, baptisée "trimestre anti-inflation". Pile au moment où les négociations tarifaires entre industriels et grandes distribution s’achèvent avec des hausses attendues dans les rayons d’au moins 10% ces prochaines semaines. Entre le 15 mars et le 15 juin, les enseignes proposeront donc des paniers de produits alimentaires et non-alimentaires sous la forme de leur choix avec un "prix le plus bas possible". Le terme est assez flou pour laisser une marge de manœuvre, les magasins n’ayant pas l’obligation explicite de vendre à prix coûtant, avec 10% de marge comme l’exige la loi pour les produits alimentaires. Un logo tricolore apparaîtra dans les rayons pour signaler les produits en question. Une façon habile du gouvernement de retomber sur ses pattes en tentant de coordonner les opérations. La manœuvre ne plaît d’ailleurs pas à tout le monde. Leclerc a ouvertement boudé la réunion au ministère. Auchan et Cora, pourtant représentés, n’ont pas annoncé de projets spécifiques. Ambiance.

Au sein de l’enseigne (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

PUBLICITÉ

VIDÉO - 5 choses à savoir sur Intermarché

Guide Michelin 2023 : voici la liste des nouvelles étoiles... et des restaurants qui dégringolent
Chez Amazon, une double remise fait passer le prix de cet aspirateur-robot sous les 120 euros
Apple Watch : ce modèle avec des milliers d'avis passe à moins de 270 euros chez Amazon
Amazon crée la sensation en baissant drastiquement le prix de cet aspirateur-balai avec 13 000 avis
Samsung Galaxy S22 : comment profiter d'un méga bon plan de -35% sur le smartphone ?