Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 101,18
    +98,55 (+0,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 349,22
    -11,10 (-0,82 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2650
    -0,0010 (-0,08 %)
     

Paiement de la taxe foncière : comment mensualiser vos prélèvements ?

Westend61 / Getty Images

Chaque automne, l’histoire se répète… Vous devez régler un montant très conséquent d’impôts locaux. Et payer d’une traite votre taxe foncière (TF) ou votre taxe d’habitation sur les résidences secondaires (THRS) vient lourdement grever votre budget. Pour mettre fin à cette situation, avez-vous pensé à souscrire un contrat de prélèvement mensuel auprès du Trésor public ? Pour cela, rien de plus simple : il vous suffit de téléphoner à l’administration fiscale (0.809.401.401) ou de vous connecter à votre espace personnel sur impots.gouv.fr.

Une fois connecté au site de Bercy, vous devez cliquer sur la rubrique “Paiements”, puis sur “Adhérer au prélèvement mensuel”. Pour réaliser la démarche, n’oubliez pas que vous avez besoin de trois éléments : un numéro fiscal, un avis d’imposition et un compte bancaire domicilié en France ou à Monaco. Sachez par ailleurs que le prélèvement sur le Livret A est autorisé par l’administration fiscale, à condition que votre banque le permette.

Précision importante : pour 2023, il est malheureusement trop tard… car le contrat de prélèvement mensuel ne peut être activé que jusqu’au 30 juin de l’année en cours. Vous n’aurez donc d’autre choix que de payer en une fois, à la mi-octobre, votre taxe foncière. Et en 2023, manque de chance, elle augmente pour tous les propriétaires immobiliers d’au moins 7,1% !

En revanche, pas de problème pour adhérer au prélèvement mensuel à partir de 2024. Si vous prenez cette option avant le 15 décembre, vos prélèvements (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite