La bourse ferme dans 1 h 39 min
  • CAC 40

    5 797,98
    +14,57 (+0,25 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 363,03
    +14,43 (+0,43 %)
     
  • Dow Jones

    29 516,38
    -74,03 (-0,25 %)
     
  • EUR/USD

    0,9669
    -0,0019 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 651,90
    -3,70 (-0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    19 834,13
    +120,03 (+0,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    439,42
    +6,32 (+1,46 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,68
    +0,94 (+1,19 %)
     
  • DAX

    12 331,33
    +47,14 (+0,38 %)
     
  • FTSE 100

    6 988,91
    -29,69 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    10 954,67
    +86,75 (+0,80 %)
     
  • S&P 500

    3 696,99
    +3,76 (+0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    26 431,55
    -722,28 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    17 855,14
    -78,13 (-0,44 %)
     
  • GBP/USD

    1,0859
    +0,0003 (+0,02 %)
     

Pôle emploi : débat autour du nombre d'offres d'emploi frauduleuses publiées sur son site

Nicolas Sandanassamy/Capital

5%. C'est la part d'offres d'emploi publiées sur le site de Pôle emploi qui seraient illégales, comme l'a indiqué à l'AFP l'opérateur mardi, contestant une étude de la CGT affirmant que "76% des offres sont illégales". Chaque année, le comité national CGT des travailleurs privés d'emploi et précaires (CNTPEP-CGT) mène une campagne pour dénoncer "les offres mensongères" de Pôle emploi.

Cette année, une vingtaine de ses militants ont étudié "plus de 1.900 offres dans 13 villes (...) Ils ont épluché chaque offre, n'hésitant pas à appeler les agences d'intérim pour constater l'effectivité des allégations affichées sur l'offre et plus particulièrement son existence, sa nature et sa durée", affirme le comité dans son communiqué.

D'après la CGT, ce serait le secteur du bâtiment qui afficherait le plus d'offres d'emploi "bidon" (offres de plateformes partenaires de Pôle emploi déjà pourvues, horaires de travail non précisés...), suivi du secteur des services à la personne. Mais Pôle emploi conteste la fiabilité de cette étude au périmètre "très restreint et pas représentatif". En outre, la CGT fait "un amalgame entre qualité et légalité", selon Pôle emploi.

"Par exemple, l'absence d'informations sur un planning de travail n'est pas un critère d'illégalité. Ainsi, 'CDD renouvelable' n'est pas illégal car on ne peut savoir s'il le sera réellement", dans le cas par exemple du remplacement d'un arrêt maladie", explique à l'AFP l'opérateur. Pôle emploi conduit sa propre étude, avec une méthodologie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pôle emploi : un nouveau site pour voir les métiers les plus recherchés près de chez vous
Ce département est prêt à tester le conditionnement du RSA à une activité
Interdiction du démarchage au CPF : voici quand le texte sera examiné à l'Assemblée nationale
Le plan de Pôle emploi pour réduire les tensions de recrutement
Réforme de l'assurance chômage : le gouvernement présente son plan