Marchés français ouverture 5 h 2 min
  • Dow Jones

    32 223,42
    +26,76 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 662,79
    -142,21 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    26 662,94
    +115,89 (+0,44 %)
     
  • EUR/USD

    1,0452
    +0,0013 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    20 241,77
    +291,56 (+1,46 %)
     
  • BTC-EUR

    28 696,35
    -930,39 (-3,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    672,13
    +429,45 (+176,96 %)
     
  • S&P 500

    4 008,01
    -15,88 (-0,39 %)
     

Le pétrole chute malgré l'annonce du G7 sur la Russie, la Chine inquiète

Le pétrole est à la peine. Les cours des barils de Brent et de WTI perdent 2%, à 110 et 107 dollars. En cause, les inquiétudes concernant l'économie mondiale "à la suite de données commerciales chinoises plus faibles publiées cette nuit", commente Victoria Scholar, analyste chez Interactive investor. Les exportations de la Chine ont connu en avril un tassement inédit depuis 2020, sur fond de confinement de Shanghai qui pénalise lourdement l'activité et de durcissement des restrictions sanitaires à Pékin.

Des millions de Pékinois travaillent à domicile lundi à la suite d'un nouveau tour de vis des mesures anti-Covid, donnant à la capitale chinoise de 22 millions d'habitants des allures de ville fantôme. La Chine est confrontée depuis deux mois à sa pire vague épidémique depuis la flambée initiale du début 2020. "La détérioration de la situation en Chine et l'entêtement du gouvernement Xi à maintenir une mission impossible coûteront probablement plus cher à la Chine et à l'économie mondiale en termes de croissance et de demande de pétrole dans les mois à venir", estime Ipek Ozkardeskaya, analyste de la banque Swissquote.

Toutefois, le brut démarre la semaine avec une nouvelle qui pourrait soutenir les prix, "car les dirigeants des pays du G7 se sont engagés à interdire le pétrole russe dimanche", rappelle l'analyste.

Ce sevrage se fera "d'une manière appropriée et raisonnée", ont écrit les chefs d'Etat et de gouvernement des pays du G7 dans leur communiqué, qui ne précise toutefois (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le CAC 40 rouge vif, la Chine et la Fed attisent le risque de récession
L'euro au plus bas depuis 2017 face au dollar : le conseil Bourse
Le dollar atteint un plus haut de 20 ans tandis que le bitcoin chute
Supercalculateur : le Français Atos joue dans la cour des grands
Bourse : le producteur d'hydrogène vert Lhyfe lance son introduction à Paris

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles