La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 927,60
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 192,98
    -302,13 (-1,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Pénurie de verre : les viticulteurs bientôt sans bouteilles ?

Pixabay

C'est sans doute un écueil auquel les vignerons ne s'attendaient pas : le manque de bouteilles. Ce n'est pas encore le cas, mais la pénurie de verre fait craindre le pire pour la filière, alors certains vignerons sont obligés de contourner le problème en faisant des stocks, explique BFMTV. C'est le cas d'une vigneronne dans le Gard qui a fait provision de 60.000 bouteilles en verre afin d'éviter toute pénurie dans les mois à venir. "On est obligé de stocker nos bouteilles en extérieur, à la pluie, au soleil et au vent", détaille Fanny Boyer, vigneronne au domaine du château Beaubois.

Un investissement chiffré à environ 100.000 euros. Le problème, c'est qu'en faisant de telles réserves, la rentabilité est loin d'être immédiate : "Ce sont des vins qui seront commercialisés dans neuf mois et sur lesquels nous serons payés dans dix, onze mois, donc ça fait presque un an d'avance de stock et de trésorerie", ajoute-t-elle. En cause, la guerre en Ukraine, les problèmes d'approvisionnement et les verreries à l'arrêt à cause des surcoûts des prix de l'énergie. Dès lors, c'est toute la chaîne de conditionnement du vin qui est en crise.

Que ce soient le verre, le carton, les capsules ou encore toutes les matières sèches, tout le secteur est en difficulté, explique à BFMTV David Quillin, sommelier et directeur des opérations au domaine du clos de Caille (Var). "Ça fait trente ans que je travaille dans le vin, je n'ai jamais connu ça", constate-t-il. Dans le Gard, la vigneronne souhaiterait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

De nouveaux droits pour certains retraités, des économies de chauffage possibles dans les copropriétés… Le flash éco du jour
Pourquoi les bouches d'égout sont la nouvelle cible des voleurs ?
Grève du 19 janvier : Fabien Roussel exhorte "un million" de Français "à déferler dans la rue"
Comment un site de box de stockage est devenu le lieu d'une escroquerie à grande échelle ?
Les Européens reprendront leurs importations de gaz russe selon le Qatar