La bourse est fermée
  • Dow Jones

    28 363,66
    +152,84 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    11 506,01
    +21,31 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    23 474,27
    -165,19 (-0,70 %)
     
  • EUR/USD

    1,1826
    -0,0041 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    24 786,13
    +31,71 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    11 088,90
    +1 759,49 (+18,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    264,07
    +7,97 (+3,11 %)
     
  • S&P 500

    3 453,49
    +17,93 (+0,52 %)
     

OM : Ça coûte combien de recruter Jordi Escobar (Valence) ?

Thomas
·2 min de lecture
OM transfert Jordi Escobar
OM transfert Jordi Escobar

L’OM lorgne sur le marché des jeunes footballeurs. En atteste l’intérêt que l’on prête au club, pour le, profil de Jordi Escobar.

Quand le journal AS parle du jeune homme, c’est pour le dépeindre en « tueur » des surfaces, avec un profil qui n’est pas sans rappeler celui d’un certain, Robert Lewandowski. La comparaison est flatteuse, et si elle est exacte, nul doute qu’elle aura de l’effet sur les fans de l’Olympique de Marseille, car le club serait intéressé, par le profil de Jordi Escobar. Un jeune homme de 18 ans, qui porte les couleurs de Valence, en Espagne.

L’OM tourné vers l’Espagne et le jeune Jordi Escobar ?

Il évolue en Youth League, c’est-à-dire chez les jeunes, et ce serait l’une des raisons qui le motiverait à partir. Ça, et les nombreux changements opérés en quelques temps, dans la direction à Valence, alors que le longiline attaquant au mètre 89, a été prolongé en 2019, contre la promesse d’une intégration rapide, dans le monde des professionnels. Estimer la valeur du jeune homme est un exercice très compliqué en l’état. Tansfermakrt la donne à 300 000 euros environ, mais nul doute que nous sommes loin du compte. Il a le FC Barcelone pour club intéressé, l’OM a pour lui, l’avantage d’avoir Pablo Longoria, qui est derrière la rénovation du joueur au club ché, à l’été 2019, avant qu’il ne quitte ses fonctions à Valence.

L’attaquant de Valence a le profil d’un joueur possiblement cher

Jordi Escobar a depuis ce moment, une clause libératoire record à Valence, pour un si jeune joueur, à 80 millions d’euros. Et selon AS, au mois de mai dernier, « un salaire important » à au moins compenser et même revaloriser pour recruter l’attaquant. Sans compter les deux ans qu’il lui reste contractuellement jusqu’en 2022, que Marseille devra compenser à Valence, pour le recruter. Selon la presse valencienne, le joueur serait désireux de quitter l’Espagne et l’OM serait le plus prompt sur le dossier. Sous quelle forme ? En transfert direct ou un prêt, possiblement assorti d’une option d’achat au bout ? Compte tenu des finances du club et de sa marge pour opérer, de surcroît avec l’arrivée de Luis Henrique, la deuxième solution semble être la seule alternative possible. Sauf à vendre d’ici là, pour lever des fonds et réduire la masse salariale.