La bourse ferme dans 1 h 23 min
  • CAC 40

    7 160,80
    +28,45 (+0,40 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 228,78
    +19,47 (+0,46 %)
     
  • Dow Jones

    34 069,17
    -87,52 (-0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0725
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • Gold future

    1 885,00
    +0,20 (+0,01 %)
     
  • BTC-EUR

    21 468,55
    -112,11 (-0,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    531,80
    -5,10 (-0,95 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,90
    +0,76 (+0,99 %)
     
  • DAX

    15 463,94
    +143,06 (+0,93 %)
     
  • FTSE 100

    7 906,99
    +42,28 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    12 025,27
    -88,51 (-0,73 %)
     
  • S&P 500

    4 142,75
    -21,25 (-0,51 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,2057
    +0,0005 (+0,04 %)
     

Cet objet incontournable des gares va disparaître

Pixabay

Vous faisiez peut-être encore partie de ceux qui utilisaient les bornes jaunes afin de composter vos billets avant de monter dans le train. C'est bientôt de l'histoire ancienne, car comme le rapporte BFMTV, la SNCF va les faire disparaître petit à petit des quais et gares de tout le pays. Autrefois oranges et mécaniques, elles avaient fait peau neuve dans les années 2000 pour devenir jaunes et automatiques, causant parfois des sueurs froides à certains voyageurs. Mais il s'agissait d'un passage obligé avant de monter dans le train. Mais alors, pourquoi les faire disparaître ? Il y a plusieurs raisons à cela.

D'une part, comme le fait remarquer BFMTV, aujourd'hui, la plupart des billets sont à usage unique, avec une date précise, donc un compostage se révèle inutile. Mais surtout, la SNCF a opéré un virage numérique important et la très grande majorité des billets sont dématérialisés. Selon la SNCF, "plus de 99 % des titres de transport TGV-Intercités sont aujourd'hui digitalisés", sans compter que seulement 4 % des titres de transport TER doivent encore être compostés. Ce sont donc "96 à 99 %" des billets qui sont "numériques", selon la régie des transports.

La décision de retirer les composteurs a donc été logique selon la SNCF : "Compte tenu du taux de digitalisation et d’un parc de composteurs vieillissant, le retrait de cet équipement devient une évidence. Ils représentent une charge de maintenance importante chaque année", explique un porte-parole à nos confrères. Cela évitera (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

WhatsApp : il va désormais être possible d'échapper aux coupures Internet et à la censure
Twitter : les données de 200 millions d'utilisateurs du réseau social vendues par des pirates informatiques
Agrivoltaïsme : quand les panneaux solaires se mettent au service des exploitations agricoles
Bourse, taux… “2023 sera l’année de tous les dangers”... et des opportunités ?
BNP Paribas : vers des suppressions d'emplois dans le crédit à la consommation