Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 810,51
    +216,69 (+0,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 406,68
    -11,19 (-0,79 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0075 (-0,59 %)
     

Novartis : le laboratoire suisse va cesser ses activités sur son site des Ulis

SOPA Images / Getty Images

Novartis va cesser sa production de thérapie cellulaire sur son site des Ulis, en région parisienne, et a lancé une procédure de recherche de repreneurs, a-t-il indiqué mardi, confirmant une information de l'agence de presse médicale APMNews. Contacté par l'AFP, le laboratoire suisse a expliqué avoir annoncé le 16 février à ses partenaires sociaux et ses collaborateurs son intention de cesser ses activités de production de thérapies cellulaires CAR-T sur son site de fabrication des Ulis (Essonne). Ce projet pourrait concerner près de 200 collaborateurs, sur les quelque 3.000 du groupe en France.

Le site de production CellForCure, aux Ulis, avait été racheté en 2019 par Novartis au Laboratoire français du fractionnement et des biotechnologies (LFB), afin d'augmenter ses capacités de production de thérapie cellulaire CAR-T en Europe. Les CAR-T sont des thérapies innovantes, qui consistent à prélever les cellules du système immunitaire du patient puis à les modifier génétiquement afin de combattre des maladies. "Cet investissement répondait alors au marché mondial qui affichait des perspectives de croissance soutenues et rapides", explique Novartis dans un communiqué, mardi.

Toutefois, "depuis quatre ans, le contexte a fortement évolué. La demande pour la thérapie cellulaire CAR-T de Novartis a été principalement affectée par le résultat de l'essai clinique de phase III (BELINDA) ne permettant pas d'élargir l'utilisation de cette thérapie, et entraînant une sous-utilisation des capacités (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pression sur EDF après la découverte d'une fissure dans un réacteur
Dassault livre le premier Rafale F4 à l'Armée de l'Air
Vetophage veut protéger les animaux des bactéries
LVMH, Hermès, L’Oréal… le poids considérable des grandes familles au CAC 40
Airbus, profits… Atos suscite l’espoir, gain rapide : le conseil Bourse