La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 439,46
    -370,46 (-1,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Voici de nouvelles images stupéfiantes du vaisseau DART se crashant sur un astéroïde

C’était un test de déviation d’astéroïde, une première historique. La Nasa a envoyé le vaisseau DART se crasher sur Dimorphos. À quoi ressemble une telle collision ? De nouvelles images nous montrent la scène.

Le vaisseau DART a parcouru 11 millions de kilomètres pendant 10 mois pour finalement se crasher, le 27 septembre 2022, dans l’astéroïde binaire Didymos — et plus précisément sa « lune » Dimorphos. Mais tout cela était prévu et même souhaité : il s’agissait d’un test de déviation. L’objectif est que l’humanité ne revive pas l’impact qui a décimé les dinosaures, il y a plusieurs millions d’années : en clair, il s’agit d’apprendre à dévier tout astéroïde potentiellement dangereux, au cas où.

Ce test est une première historique. La collision — qui a eu lieu à 20 000 km/h — va dorénavant être étudiée par les scientifiques afin, notamment, de conclure à une réussite ou non quant à la déviation. La tâche s’annonce délicate. D’ici à ce que les conclusions soient obtenues et diffusées, on peut en tout cas profiter d’images impressionnantes.

Depuis la première vidéo diffusée par la Nasa juste après le crash, montrant les derniers instants de DART, d’autres captations ont été publiées. On les doit à un minuscule satellite et à des télescopes terrestres.

LICIACube : des images vertigineuses de la première déviation d’astéroïde

Un tout petit satellite de 14 kilos — baptisé LICIACube — a suivi de près le vaisseau spatial DART,

[Lire la suite]