Publicité
La bourse ferme dans 7 h 36 min
  • CAC 40

    8 105,10
    +10,13 (+0,13 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 039,91
    +4,50 (+0,09 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0854
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    2 339,80
    +5,30 (+0,23 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 259,36
    -598,17 (-0,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 489,44
    +5,25 (+0,35 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,94
    +0,22 (+0,28 %)
     
  • DAX

    18 722,99
    +29,62 (+0,16 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 900,02
    +253,91 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    18 847,20
    +238,26 (+1,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,2743
    +0,0004 (+0,03 %)
     

Nouvelle menace de grève des contrôleurs aériens pour le pont de l'Ascension

Pixabay

La grève des contrôleurs aériens prévue jeudi devrait conduire à des annulations de vols en pagaille un peu partout en France, alors que le principal syndicat des aiguilleurs du ciel menace déjà d'une nouvelle grève pour le pont de l'Ascension les 9, 10 et 11 mai. Le deuxième syndicat des contrôleurs aériens, l'Unsa ICNA, qui appelle également à la grève jeudi, a de son côté déposé un nouveau préavis courant sur l'ensemble du mois de juin. Ces perspectives de mouvements sociaux battent en brèche la trêve olympique des principaux syndicats, qui ont promis en septembre 2023 de ne pas faire grève pour des raisons salariales d'ici à la fin des Jeux olympiques (26 juillet au 11 août) et paralympiques (28 août au 8 septembre).

Jeudi, le mouvement sera «très fortement suivi», a prévenu mardi le président de la principale organisation regroupant les majeures compagnies aériennes françaises, Pascal de Izaguirre, qui s'attend à un nombre «considérable» d'annulations de vols en pleines vacances scolaires de printemps sur une partie du pays. «On nous a parlé de 75% [de vols supprimés] à Orly et de 65% à Roissy-Charles de Gaulle. Ça aura un impact énorme», a annoncé le président de la Fédération nationale de l'aviation et de ses métiers (Fnam). Les chiffres exacts doivent être précisés dans la soirée par la direction générale de l'aviation civile (DGAC).

Outre les annulations, il faut s'attendre à «de très gros retards», a indiqué à l'AFP un secrétaire national du Syndicat national des contrôleurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

François Fillon : on vous résume l'affaire des emplois fictifs en trois minutes
Energie renouvelable : à la rencontre des frères Quaak, pionniers du gaz vert
Attention, la majorité des vieilles installations électriques ne sont pas aux normes
Les revenus des locataires de HLM davantage contrôlés, les Ehpad publics en grande difficulté… Le Flash éco du jour
Dengue : le nombre de cas en France explose à l'approche des JO